Le Scrum Master n’est pas un chef de projet !

On ne le répètera jamais assez mais le Scrum Master n’est pas un chef de projet mais une personne au service de l’équipe pour l’aider à être meilleure. Pour bien comprendre le titre actuel de l’article, je vous propose de bien analyser les différences entre les deux.

Le chef de projet technique

Le chef de projet technique est la personne chargée de gérer un projet informatique ainsi que son bon déroulement avec une équipe de développeurs qu’il a en charge ; il anime cette dernière pendant toute la durée du projet informatique. On lui demandera d’avoir les compétences techniques et de gestion de projet pour gérer le projet informatique ; un bon relationnel est également un grand plus.

Voici les tâches principales qu’il doit gérer :

  • l’étude de faisabilité technique et de conception du produit (cahier des charges)
  • assurer la communication avec les autres pôles extérieurs
  • planifier le travail de ses collaborateurs
  • sera garant de la conformité des livraisons

On pourrait rajouter d’autres tâches mais j’ai tenté de simplifier au maximum.

Le Scrum Master

Pour faire également simple, le Scrum Master est dans les grandes lignes :

  • un coach
    • gardien de la bonne pratique
    • formateur sur la partie agilité

  • un facilitateur
    • facilite l’extérieur à s’adapter au Scrum
    • écarte les perturbations
    • médecin de l’équipe
  • un animateur des rituels

Dans certains contextes, il peut en effet avoir des rôles complémentaires mais en faisant attention à lui permettre de garder une neutralité sur le produit lui même.

Je peux vous conseiller un ancien article que j’avais écrit qui détaille vraiment son travail pendant un sprint.

Article : Que fait un Scrum Master de ses journées ?

Pourquoi le Scrum Master n’est pas un chef de projet technique ?

Nous allons voir différents points qui montrent à quel point le rôle de chef de projet et de scrum master sont différents.

Responsabilité technique

Le Scrum Master n’a pas d’objectif envers le produit lui même que ce soit sur l’aspect fonctionnel ou technique contrairement au chef de projet technique qui est 100% garant de la qualité technique.

En Scrum, ce sont les développeurs qui deviennent tous ensemble garant de l’excellence technique. Le Scrum Master n’interviendra que pour proposer des solutions pour aller vers de l’excellence technique en cas de manquement de la part de l’équipe de développement.

Evidement ses actions d’aide au quotidien vont apporter indirectement à l’excellence technique ou fonctionnelle du produit.

Communication avec l’extérieur de l’équipe

Si le scrum master doit créer une véritable communication avec l’ensemble des acteurs liés au produit sur lequel son équipe travaille, cette communication sera dans un but d’amener ces acteurs à comprendre la méthodologie, à s’approcher de l’équipe…

Le Scrum Master ne prend pas en charge la communication extérieure dans un but de prendre des décisions techniques ; cette communication en scrum est réservée à l’équipe de développement.

Il ne planifie pas le travail

En Scrum, la planification est réalisée à deux niveaux (des niveaux encore au-dessus peuvent se rajouter au niveau program dans les très gros projets) :

  • la priorisation de sprint, de release voire sous forme de roadmap au niveau du Product Owner
  • les développeurs choisiront les demandes eux-mêmes dans celles qui ont été proposées par le Product Owner en début de sprint.

Dans certains contexte, le Product Owner peut exceptionnellement demander le développement d’une demande avant les autres dans un sprint en cours mais cela doit rester un cas exceptionnel et être justifié pour garder cette cohérence de planification scrum.

Aucune responsabilité sur le contenu des livraisons

Le scrum master ne sera en aucun cas garant de l’aspect fonctionnel ou technique des livraisons contrairement à un chef de projet. Il fera son possible pour que la qualité soit au rendez-vous en coachant les équipes avec la mise en place de technique d’amélioration continue mais n’aura pas de responsabilité sur les livraisons elles-mêmes.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, les 2 rôles sont très différents pour ne pas dire parfois opposés. Même si l’évolution paraît logique du chef de projet technique vers scrum master en cette période où le scrum se popularise à grande vitesse, elle est loin d’être si évidente en réalité.

Certains n’arrivent jamais à faire cette transition et gardent quand ils ne sont pas accompagnés dans cette transition, des réactions de command and control forts.

Cependant certains chefs de projets considèrent comme le scrum master que le côté humain est important pour la productivité des équipes mais ces points communs qui ne sont pas systématiques dépendent de la vision du management de chaque chef de projet.

Laissez une réponse