Que fait un Scrum Master de ses journées ?

Le Scrum Master

Si le rôle de Product Owner est plutôt très bien compris, il en est pas de même pour le rôle de Scrum Master. Non, le Scrum Master n’est pas un chef de projet et son rôle est vraiment totalement différent.

Sprint d’un Scrum Master

Bien évidement le rôle du Scrum Master n’est pas 100% celui qui est écrit ci-dessous car chaque entreprise à son contexte mais cela devrait bien vous éclairer sur le rôle d’un Scrum Master dans son ensemble.

Le sourire de démarrage

C’est bête de le rappeler mais un Scrum Master doit arriver avec le sourire ; il est le facilitateur de l’équipe et un peu son médecin quand il y en a besoin alors il arrive dans les locaux avec un grand sourire.

Il dit bonjour à tout le monde, demande comment chaque personne se sent et tente de trouver les mots bons à entendre pour démarrer. Les Sprint commencent très souvent le lundi matin donc cette démarche est d’autant plus nécessaire car si vous ne le saviez pas, le lundi est la journée la moins productive (et oui !) de la semaine. Le retour dans le monde du travail n’est pas un bonheur pour tout le monde.

Son sourire et ses belles phrases qui auront une influence certaine sur l’humeur de l’équipe permet d’améliorer la productivité de l’équipe. Je pense que vous aurez compris que le Scrum Master aura cette démarche chaque jour et pas seulement le premier.

Si un membre arrive tardivement, le Scrum Master n’oubliera pas d’aller lui dire bonjour afin de montrer que chaque membre de l’équipe est essentiel. Se sentir important pour l’équipe est une source de motivation certaine.

D’ailleurs parfois certains membres plus en retrait ont besoin de ce réconfort pour se motiver ; il n’est pas rare de voir un membre de l’équipe moins aimé que les autres pour différentes raisons d’où le fait que le Scrum Master doit être attentif à tout le monde sans exception.

Sprint planning Meeting

Comme tout Sprint qui se respecte, le Sprint va démarrer par cette réunion qui permet de construire le Sprint qui va se dérouler. Le Scrum Master va l’animer avec sa bonne humeur pour la rendre plus agréable ; il est souvent très lié au Product Owner lors de cette réunion.

En cas de désaccord entre devs ou entre les devs et le Product Owner, il proposera différentes issues possibles pour que le désaccord cesse rapidement. Il devient vraiment un coach et un coordinateur lors de cette réunion.

Le Scrum Master n’hésitera pas à rappeler les objectifs actuels du Sprint et du total de complexité que l’équipe pourra prendre pour ce Sprint (il utilise des méthodes de calculs et ne le fait pas au pif).

Le Sprint commence

Quand le Scrum Master n’est pas en réunion, il a beaucoup de chose à gérer en réalité ; c’est pour cela qu’on préfère éviter les Scrum Master intégré car il serait obligé de négliger un certain nombre d’éléments par manque de temps.

Le Scrum Master est attentif, il regarde régulièrement l’équipe pour voir si il n’y a pas de points de blocage. Si il voit par exemple un développeur s’énerver, il va intervenir pour voir si il ne peut pas l’aider voire demander aux autres de l’aider. C’est vraiment un point fort du Scrum Master, il aide l’équipe en temps réel. Il fera d’ailleurs la même chose avec le Product Owner qui a parfois besoin d’aide. Le Scrum Master est un facilitateur dans l’équipe.

Un Scrum Master travaille l’image de son équipe et va régulièrement parler avec les clients (sans trop en faire) pour qu’un contact régulier existe. Il est souvent plus agréable pour l’équipe de travailler avec des clients heureux et qui apprécient certains membres de l’équipe que des clients indifférents. Donc si votre le Scrum Master parle souvent du soleil et de la dernière voiture à la mode avec les clients de l’équipe, pas de panique, il fait son job. Un bon contact avec l’ensemble des personnes avec qui l’équipe travaillera est essentiel pour un meilleur déroulement des choses surtout lors de situations problématiques.

Le Scrum Master est aussi le gardien des bonnes pratiques et un coach de l’équipe. Il va rappeler les règles quand cela est nécessaire (avec pédagogie et sourire) à l’équipe ou aux personnes extérieures en interaction avec l’équipe.

Sprint Review

La Sprint Review peut être présenté par le Product Owner et/ou le Scrum Master. Moi particulièrement, j’aime bien la présentation en duo qui montre que les deux sont liés et complices.

Une Sprint Review se prépare pour être propre avec éventuellement des slides. Si la partie présentation du produit est souvent gérée par le Product Owner, le Scrum Master va souvent fournir des graphs de tout type pour présenter le Sprint en cours : Burndown Chart, Burnup Chart, Impediment Donut, Productivity… Il y a plein de graphs possibles, il va mettre ceux qui sont adaptés au contexte et qui permettront à l’ensemble des invités à la review de bien comprendre un certain nombre de choses : raisons d’éventuels retards, priorisation réalisée…

Quand on invite tous les clients en Sprint Review, la bonne surprise fait que de nombreuses personnes vont vouloir y assister. Mais il arrive souvent que les clients soient de moins en moins présents à celle-ci. Le Scrum Master va régulièrement créer un contact sympathique avec les différents clients pour tenter de les ramener à cette réunion.

Sprint Retrospective

Trop souvent négligée, c’est la réunion la plus importante d’un Sprint ; mais non préparée, elle n’a pas trop de sens et devient presque problématique. Le Scrum Master devra prendre beaucoup de temps pour la préparer pour proposer des ateliers tout le temps différents à chaque session.

Faire un SWOT pour définir des axes d’amélioration à chaque session est source d’ennuie pour l’équipe et même de démotivation. C’est une source de démotivation car définir des axes d’amélioration est important mais on ne peut pas tous les faire en un seul Sprint ; du coup répéter les problèmes à chaque session est plutôt contre productif.

Le Scrum Master va définir les points auxquels il veut des réponses (membre qui se connait ? problèmes rencontrés ? Etat de santé de l’équipe ?) et va chercher (ou créer) des ateliers pédagogiques pour la rétrospective. Il fera en sorte que les ateliers soient toujours différents à chaque session : jeu kaizen, météo, swot, jeux de rôles… C’est compliqué, ça prend beaucoup de temps mais ça donne tout son sens à cette réunion.

Les membres de l’équipe doivent ressortir de cette réunion avec le sourire et l’impression que leur présence était utile.

Certains Scrum Master vont jusqu’à sortir des locaux avec l’équipe pour changer de décor ; c’est évidement une méthode très intéressante. On voit souvent l’amour du Scrum Master pour son rôle lors de cette réunion.

Daily Scrum

Contrairement aux idées reçues, le Scrum Master a un rôle déterminant sur les premières sessions mais devient inutile à cette réunion avec le temps (du moins son sourire y fait toujours du bien).

Il va se mettre à l’écart et juste faire quelques rappels si-besoin : ne gardez pas la parole trop longtemps, vous parlerez des détails ensemble après, que vas-tu faire aujourd’hui ?… Dès que les automatismes sont en place, il ne sera là que pour récolter les éventuelles alertes lancées par un des membres de l’équipe.

Planification et roadmap

Si le Scrum Master n’est pas un chef de projet, il aide le Product Owner à créer un planning voire une roadmap grâce à la tenue de calculs plus ou moins complexes pour savoir ce que l’équipe pourra délivrer sur le temps. Il y a différentes méthodes pour faire cela comme je vous en parlerais sur ce blog mais le maintien de ces graphs et calculs prennent également du temps au Scrum Master.

Autres cérémonies ?

SI le besoin s’en ressent, le Scrum Master va animer d’autres cérémonies comme les Priority Meeting ou les Grooming (cette dernière me paraît indispensable aujourd’hui). Il proposera si besoin de nouvelles pratiques à l’équipe qui les acceptera ou non. Pour cela, le Scrum Master va régulièrement faire de la veille technique pour voir les pratiques Scrum ou autres qui pourraient aider l’équipe à être de plus en plus productive.

Conclusion

J’ai tenté de décrire un Sprint complet d’un Scrum Master et je peux vous assurer qu’il a besoin de 100% de son temps pour faire un travail bien fait. Il est essentiel à cette équipe Scrum.

Grâce à cet article, vous comprenez sûrement mieux maintenant pourquoi il n’a rien d’un chef de projet technique classique que l’on trouve dans d’autres organisations (waterfall, cycle en V). Le Scrum Master ne fait pas le patron, il n’écrit pas les docs techniques et pourtant il fait énormément de choses.

N’hésitez pas à partager vos expériences dans ce domaine.