Rétrospective : des axes d’amélioration jamais en place !

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Il n’est pas rare de voir des Scrum Master démunit de ne voir aucun axe d’amélioration se mettre en place. Pourtant ces axes d’amélioration sont bel et bien définis lors des rétrospectives successives.

Alors arrêtons les rétrospectives

Bien évidement, c’est probablement la moins bonne des solutions envisageables sauf si vous trouvez une autre façon de mettre en place de l’amélioration continue.

Nous allons donc creuser des solutions probablement plus intéressantes pour l’ensemble de l’équipe. Le titre était volontairement un peu provocateur, je m’en excuse.

L’engagement est essentiel

En général lors d’une rétrospective dans une équipe qui n’a pas encore cette maturité agile, je vais conseiller au scrum master de demander à l’équipe de choisir ceux qui seront responsables de l’avancement des axes d’amélioration. Parfois cela amène un déclic intéressant au sein des équipes (cela dépend de la personnalité des membres de l’équipe).

L’engagement peut passer aussi par une date d’engagement ; parfois compliquée à définir, elle peut cependant également déclencher une action des responsables. Certaines personnes aiment les deadline et cela les aident à avancer sur certains sujets.

Le Scrum Master aura sa part d’engagement

En général, je conseille au scrum master d’être la gardien de l’avancement des axes d’amélioration. De temps en temps pendant le sprint, il ne doit pas hésiter à aller voir les membres de l’équipe pour connaitre l’état d’avancement de ces axes d’amélioration.

« Eh comment vas tu ? Alors tu en es où de cet axe d’amélioration ? »

Parfois les membres des équipes ont besoin que quelqu’un leur rappelle leur engagement ; c’est pas dans un but d’harcèlement bien évidement mais parce que parfois des rappels permettent d’éviter l’oublie.

Je conseille même dans certains cas de faire un Kaizen Board qui rappelle chaque jour les axes d’amélioration à mettre en place, le responsable de ceux-ci et la date d’engagement.

Voici un exemple simple :

kaizen board - axes d'amélioration
kaizen board – axes d’amélioration

On en profite sur ce board pour garder les axes d’amélioration qui ont été cité mais sur lesquels l’équipe ne s’est pas engagée car cela pourrait changer à l’avenir.

La sensibilisation par l’exemple ?

La notion d’amélioration continue n’est pas si simple pour l’ensemble des équipes. Si une équipe habituée à l’agile comprend et adhère totalement à ce concept, on rencontre encore des équipes insensibles à ce type de pratiques.

Il peut-être intéressant de faire des ateliers pour tenter d’expliquer la notion d’amélioration continue et l’intérêt d’en faire. Vous pourrez utiliser des jeux pour les équipes ouvertes à cela comme « la chaise non musicale » ou des ateliers plus classiques.

Article : Ice Breaker #6 : Les chaises non musicales

Il est vraiment important que les équipes comprennent bien l’intérêt de l’amélioration continue pour qu’elles puissent l’adopter.

Parfois ça ne marche pas…

Malheureusement, parfois, rien ne passe et l’équipe ne met pas en place les axes d’amélioration définies lors des rétrospectives. Il y a nécessité d’avoir une équipe qui a un minimum d’envie de vouloir améliorer les choses.

Conclusion axes d’amélioration

J’espère que ces astuces pour que l’amélioration continue se mette bien en place vous aideront. N’hésitez pas à partager également vos astuces qui pourraient alimenter cet article.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.