Scrum Master – rôle

scrum master - son role
scrum master - son role

Le Scrum Master est l’un des 3 rôles clés du Scrum avec le Product Owner et l’équipe de développement. Il a pour rôle principal d’assurer la bonne application du Scrum au sein de l’équipe dans laquelle il est. Il assure une qualité indéniable dans l’environnement de travail.

Bien que nous rentrerons plus dans le détail au sein de cet article, voici un graphique qui représente concrètement la répartition des rôles clés de scrum :

rôles en scrum
rôles en scrum

Si le product owner a la responsabilité de bien représenter le besoin et que l’équipe de développement a la responsabilité de la réalisation, le scrum master a la responsabilité du bon fonctionnement de l’équipe.

En effet, ce rôle comme le montre le schéma n’a pas de niveau de hiérarchie par rapport aux autres rôles mais leur amène un savoir faire organisationnel. Nous pouvons le définir comme un coach scrum de l’équipe.

Version PDF scrum master

Vous pouvez regarder la vidéo de la minute agile sur le sujet :

Le rôle de Scrum Master

Définition du cadre de travail

Le Scrum Master a comme rôle d’aider l’équipe à mettre un cadre Scrum adapté au contexte de l’équipe. En effet, il n’appliquera pas bêtement l’ensemble des règles mais proposera des éléments complémentaires pas toujours présents dans le Scrum Guide comme par exemple l’utilisation de user-stories ou la mise en place du Poker Planning pour estimer les demandes.

N’oublions pas que le scrum est un cadre léger ; en effet, il ne dit pas « comment » faire mais donne seulement les grandes lignes du cadre de travail. C’est donc à l’équipe de définir le « comment » mettre en oeuvre leur scrum.

Le scrum master fera profiter à l’équipe de ses connaissances scrum afin d’aider l’équipe à créer le cadre complet de leur fonctionnement tout en suivant les fondamentaux du scrum.

Nous parlons de leader-serviteur pour ce rôle car il aidera continuellement l’équipe à faire évoluer son cadre de travail sans jamais imposer ses choix ; et ceci en se mettant au service de l’équipe tout en tentant de la guider dans la bonne direction.

Posture basse pour la décision collective

Le scrum master n’impose pas mais propose des solutions à l’équipe scrum. Ce sont des propositions qui peuvent provenir de ces dernières expériences ou de la veille qu’il fait régulièrement. En effet, l’agilité évolue très vite depuis de nombreuses années, il est indispensable que le scrum master s’informe des nouveaux mouvements ou des nouvelles pratiques qui émergent.

Par contre le scrum master n’impose rien, ce n’est pas son rôle ; c’est l’équipe dans son ensemble qui prendra les décisions collectivement. Il doit considérer que seule l’équipe qui est réellement impactée peut prendre les bonnes décisions pour son fonctionnement. Il pourra cependant les challenger si les décisions prises peuvent faire émerger certains problèmes.

Sur cet aspect, il sera donc sur une posture plutôt basse bien qu’il restera un influenceur indéniable du à son expérience.

Mais également formateur

Un scrum master doit savoir prendre un rôle de formateur ; en effet, pour les équipes qui découvrent le framework, il sera indispensable qu’il forme ceux-ci au framework.

Cette formation passera par la compréhension :

  • des pratiques
  • de la théorie
  • des règles
  • des piliers et des valeurs

Bien que le framework soit simple à comprendre, il est très difficile de réellement le mettre en place. En effet, certains environnements non agiles rendent l’application de scrum très difficile.

Cet aspect « formateur » sera également mis en oeuvre tout au long de la vie du produit sous forme de coaching de groupe ou individuel. Il aidera chaque individu à mieux s’accaparer son rôle et à s’expertiser dans son savoir faire ; il peut dans certains cas faire appel à des personnes extérieures sur des expertises plus précises qu’il n’a pas forcément.

En effet, un scrum master n’a pas la nécessité d’avoir des compétences techniques. 

Ainsi, il n’hésitera pas à faire des ateliers et des formations pour que l’équipe monte en compétence dans le domaine de l’agilité ; il pourra également accompagner les nouveaux membres qui arrivent dans l’équipe afin qu’ils s’adaptent au plus vite à l’environnement.

Le scrum master ne doit pas hésiter également à sensibiliser les acteurs extérieurs qui ont des impacts sur l’équipe Scrum ; les sensibiliser diminuera le risque que ceux-ci deviennent des obstacles à l’avenir. Il ne peut pas seulement se cantonner à l’équipe elle-même si il désire que cette équipe scrum fonctionne de mieux en mieux.

Et aussi un promoteur

Le scrum guide rappelle l’importance que le scrum master soit un véritable promoteur du framework. En effet, il sera indispensable d’acculturer sur le scrum pour faire adhérer un maximum de personne à son application.

Cette acculturation se fera également sur l’agilité dans sa globalité. Il est recommandé qu’il amène l’ensemble des acteurs a bien comprendre ce qu’est un mindset agile.

Voici une représentation simple de ce mindset agile avec la roue de l’agilité :

culture d'entreprise agile
culture d’entreprise agile

Ainsi comme vous pouvez le voir un mindset agile c’est :

  • une culture
  • être focus client
  • un travail d’équipe
  • avoir des buts communs
  • prendre des décisions collectivement
  • avoir une attitude positive
  • accepter l’erreur
  • la mise en place d’un apprentissage continu
  • porter une importance à l’excellence qualité
  • l’autonomie des équipes

A la recherche des interactions avec l’extérieur

Le scrum master doit également chercher à la mise en place des meilleures interactions possibles entre l’équipe scrum et l’extérieur. Il est en effet pas toujours simple de les trouver et cela peut prendre beaucoup de temps.

En prenant ce rôle, il libèrera les autres membres de l’équipe scrum à cette tâches. Ceci pourront alors se concentrer sur leur tâche et ainsi être plus productif.

interaction agile
interaction agile

Je vois malheureusement beaucoup de scrum master qui oublient cette partie de leur rôle. Mais il est vraiment indispensable de comprendre qu’elle est indispensable pour un bon fonctionnement global de l’équipe scrum.

Beaucoup d’équipes scrum sont impactées par les mauvaises interactions qu’amènent le fonctionnement non agile de l’organisation.

Scrum master uu service du product owner !

Le scrum master se met au service du product owner tout en le guidant dans la bonne direction. Il n’est pas rare que le rôle de product owner soit très mal compris.

En effet de nombreux product owner pensent devoir par exemple valider le travail de l’équipe de réalisation ! Hors, il n’en est rien. Le product owner est responsable du backlog et non des rendus, ce qui change considérablement les choses.

Il devra ainsi guider le product owner a mieux prendre son rôle et à accepter que ses responsabilités sont très différentes des rôles fonctionnels que nous pouvons trouver par exemple dans les équipes cycle en V.

Le scrum master aidera et guidera le product owner dans la création et le maintien du product backlog. Ceci passera par :

  • l’organisation du product backlog
  • rendre transparent ce product backlog
  • la clareté des items de celui-ci pour l’équipe de développement
  • l’aider à ordonner les items pour maximiser la valeur livrée

En effet, cela fait beaucoup de travail et va aller jusqu’à la définition des outils à utiliser pour travailler sur ces différents points.

Assure de l’alignement des objectifs

Le scrum master doit impérativement s’assurer que l’ensemble de l’équipe scrum soit alignée sur les enjeux et les objectifs du produit. Cela lui imposera de faire travailler l’équipe sur sa communication tout au long du projet.

Bien que cela n’est pas imposé par le scrum, il peut amener l’équipe à utiliser un management visuel complet très efficace pour ce type de communication ; si l’équipe scrum est distribuée, il devra trouver d’autres pratiques comme des outils numériques adaptés.

Lorsque l’ensemble des membres de l’équipes scrum est aligné autour des enjeux et des objectifs, il y aura plus de chance d’augmenter la productivité de cette équipe.

Il n’est pas l’animateur des cérémonies !

De nombreuses équipes scrum prennent le scrum master comme l’animateur des cérémonies. Bien qu’il est souvent de véritables appétences pour la facilitation de réunion ou d’ateliers, il n’est pas l’animateur attitré.

Le scrum master n’anime les cérémonies qu’à la demande de l’équipe scrum. Cependant, si l’équipe insiste pour que cela soit régulier, il tentera de faire comprendre à l’équipe que les cérémonies lui appartient.

En effet, il formera à la facilitation, privilégiera rapidement de se mettre en observateur. N’oublions pas qu’il a pour objectif d’aider l’équipe scrum à prendre son autonomie et cela passe également par une maitrise parfaite de leurs cérémonies.

D’ailleurs, l’équipe doit savoir animer sa rétrospective par elle-même ; le scrum master étant un membre à part entière de l’équipe scrum, il participera à la rétrospective. Je le répète car je vois encore trop souvent des scrum master qui animent cette cérémonie mais qui n’y participe pas réellement !

Scrum master au service de l’équipe de dév. !

Le scrum master se met au service également de l’équipe de développement afin de l’aider dans sa maturité. D’ailleurs, ce n’est parce que les membres de l’équipe de développement a déjà réalisé du scrum dans le passé qu’elle ne doit pas être coachée. En effet, l’application de scrum d’une organisation à une autre peut être très différente.

De plus, parfois une ancienne mauvais application de scrum peut amener certains membres de l’équipe de développement à avoir de mauvaises croyances. Le scrum master sera là pour les guider voire pour les ramener sur une bonne voix. Evidemment, cela toujours sous forme de coaching et en aucun cas en mode command & control.

Ce coaching aura pour objectifs principaux pour cette équipes de développement :

  • devenir réellement autonome sur la réalisation
  • l’amener à une pluridisciplinarité fonctionnelle
  • amener l’équipe à bien définir l’excellence technique
  • l’aider à supprimer les obstacles lors de la réalisation
  • l’aider à s’adapter à une organisation pas toujours agile

Si l’équipe a besoin d’un réel apprentissage sur certaines pratiques ou technologies, le scrum master aidera l’équipe à trouver les bons formateurs experts. N’oublions jamais que le scrum master n’est pas un leader technique et ne doit surtout pas se positionner ainsi.

Participatif à une communauté scrum master

Dans les organisations ayant plusieurs équipes scrum actives, celui-ci devra être moteur de la communauté de ses pairs. La création d’une communauté scrum master est indispensable à bien des aspects :

  • partage de pratiques
  • centralisation de problèmes/risques multi équipe
  • entre aide régulière
  • plus grande force de frappe pour :
    • la communication et acculturation agile
    • faire face à des dirigeants réfractaires

L’union fait la forcer et l’ensemble des scrum master doivent réellement avoir cette devise.

Toujours un oeil sur l’objectif

Il est très important que le Scrum Master soit le gardien de l’objectif du sprint ; ce dernier est annoncé par le product owner en début de sprint. Pour rappel, l’objectif du sprint est décidé en accord avec l’équipe de développement lors de la sprint planning.

Le scrum master fera en sorte ainsi que l’objectif du sprint soit toujours bien en tête des membres de l’équipe de développement ; cela leur permettra de prendre constamment les bonnes décisions en cas de nécessité.

Afin de garantir un environnement de qualité, il entretiendra régulièrement une communication active avec les managers, les sponsors, les utilisateurs clés (ou métiers qui les représentent) et les autres parties prenantes. L’objectif du sprint aura beaucoup plus de chance d’être atteint dans un environnement saint.

Scrum Master, le nettoyeur d’obstacles

Il a ce rôle très important de faire son possible pour éliminer l’ensemble des obstacles rencontrés par l’équipe ; s’il ne peut pas supprimer l’obstacle lui même, il fera son possible pour trouver ceux qui peuvent le faire et suivre l’avancée.

La levée d’obstacle a pour but de mettre l’ensemble de l’équipe dans les meilleures conditions possibles pour avancer sur le produit et assurer une bonne qualité de celui-ci.

Le SM en général participe activement à la mise en place d’un management visuel complet pour que l’objectif et l’avancée du sprint soient plus visibles. Il saura proposer régulièrement de nouvelles évolutions pour que ce management visuel ne soit jamais un élément obsolète.

Et ce que le Scrum Master n’est pas !

Attention, il n’est pas un chef de projet. Je vous propose un article déjà écrit sur le sujet : Le Scrum Master n’est pas un chef de projet !

Même si cela se fait souvent, si vous pouvez le faire, je vous recommande de ne pas mélanger le rôle de développeur et de SM. Voici également un article sur le sujet : Scrum Master intégré ou non ? Rôle à temps plein ?

Conclusion rôle de scrum master

J’espère que cette définition du scrum master vous aura éclairé sur son rôle. Maintenant que vous avez lu la définition de ce rôle, désirez vous le devenir ?

N’hésitez pas à aller voir le scrum guide pour en savoir plus : scrum guide.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 632 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

2 Rétroliens / Pings

  1. Product Owner (PO) - comprendre ce rôle - Blog Myagile Partner
  2. Le rôle du framing master | Agile Framing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.