Ice Breaker #6 : Les chaises non musicales

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Je vais vous présenter un Ice breaker assez répandu dans le monde de l’agilité car il permet de comprendre l’intérêt des itérations dans un processus d’amélioration continue : je vous présente « Les chaises non musicales ». Rassurez-vous cet Ice Breaker est également amusant.

Les facilitateurs font toujours ces Ice Breaker en début de séance (workshop ou meetup) ; cela permet de créer une ambiance souvent beaucoup plus détendue à la suite de celui-ci.

Découvrez également l’ensemble de nos : Ice Breaker / Energizer

Les chaises non musicales

Le concept des chaises non musicales est assez simple. Placez des chaises dans une pièce en forme de cercle avec un écart assez large entre elles. Il faudra par contre laisser une chaise de plus que le nombre de participant au jeu afin qu’il y ait toujours une chaise de libre.

Quand le formateur donnera le go, il tentera de s’assoir sur la chaise libre. Il chronométra le temps qu’il mettra pour réussir à le faire.

Pour l’en empêcher, les participants devront se déplacer de chaise en chaise en s’asseyant dessus. Attention, si un participant se lève de sa chaise, il ne pourra plus se rassoir dessus tant qu’il ne se sera pas assis sur une autre chaise.

Les participants ne pourront utiliser aucun piège pour empêcher le formateur de s’assoir sur une chaise ; ils ne pourront que se déplacer de chaise en chaise.

Les chaises non musicales
Les chaises non musicales

Au moment où le formateur réussi à s’assoir sur la chaise libre, il proposera à l’équipe de prendre 1 minute pour voir ensemble comment faire mieux pour empêcher le formateur de s’assoir.

L’intérêt est de montrer à l’équipe qu’on s’améliore à chaque itération quand on prend un peu de temps pour chercher des axes d’amélioration.

L’équipe aura pour but de s’améliorer à chaque itération en tenant plus longtemps. En général, on propose 4 itérations alimentées par ce point de 1 minute.

Conclusion

Vous connaissez à présent un Ice breaker également Energizer qui permet également de comprendre l’intérêt de faire des rétrospectives en fin d’itération pour s’améliorer.

Certains l’utilisent en formation pour amener la notion d’amélioration continue très importante dans le mindset agile.

[ Article lu 4 fois aujourd'hui ]

3 réponses sur “Ice Breaker #6 : Les chaises non musicales”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.