Culture du droit à l’erreur

droit à l'erreur
droit à l'erreur

La culture du droit à l’erreur est essentiel pour faire évoluer nos entreprises. Cependant cette culture a beaucoup de mal à se mettre en place au sein de nos organisations.

Vous pouvez regarder la vidéo de la minute agile sur le sujet :

La culture du droit à l’erreur

La culture du droit à l’erreur est une culture où l’organisation prône l’expérimentation. En effet qui dit expérimentation, veut dire que les résultats ne seront pas forcément positif.

Acculturer l’entreprise sur le droit à l’erreur permettra à l’entreprise d’innover plus que ce soit dans ses démarches internes ou par rapport à ses clients/utilisateurs. Une entreprise à ca jour doit être capable d’innover pour faire face à une concurrence de plus en plus féroce sur le marché.

Expérimentations sur des cycles courts

Pour qu’une erreur soit au final un apprentissage positif, il faut faire des expérimentation sur des cycles courts. Une notion Lean très connue nommée « fail fast » met en avant ce concept d’expérimentation sur des cycles courts.

Le fail fast consiste à expérimenter sur des cycles courts ; en cas d’échec, nous apprenons de l’échec pour tenter une nouvelle expérimentation qui a apprit de cet échec… Jusqu’à obtenir un succès. 

Qu'est-ce que le fail fast ?
Qu’est-ce que le fail fast ?

Acculturer sur le droit à l’erreur

Si l’entreprise veut réellement amener à l’innovation, il est indispensable qu’elle travaille sur cette acculturation du droit à l’erreur. Et ce travail ne peut pas se résumer à un simple envoie de mail. Voici des pistes pour amener cette culture à se mettre en place :

  • communiquer sur l’importance d’expérimenter
  • mettre en avant les erreurs qui ont fini par amener à un succès
  • récompenser (pas par l’argent), les initiatives peu importe les résultats
    • et donc ne pas récompenser que les initiative qui ont cartonnée
  • en faire une valeur de l’entreprise : culture book…
  • coacher les manager à participer à cette acculturation

La culture du droit à l’erreur est extrêmement compliquée à mettre en place. Juste le fait d’un manager qui sermonne un membre d’une équipe sur une erreur, peut détruire tous les efforts fait dans cette acculturation.

Conclusion droit à l’erreur

Ce type de culture est une clé de l’innovation. Réussir à mettre en place cette culture permettra à l’entreprise d’être plus compétitive sur ce marché de plus en plus concurrentiel. 

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 607 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.