Qu’est-ce que le fail fast ?

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Le fail fast est une notion très importante mise en avant par le Lean Startup et qui est reprise par les agilistes. C’est une notion très intéressante qui est de base liée au produit mais qui peut se décliner sur d’autres supports.

Le fail fast ?

Le concept du fail fast propose de tester si une idée est bonne ou non sans crainte en limitant au maximum les conséquences potentielles de l’échec. Chaque échec donnera naissance à un nouvel essai qui prendra en compte cet échec dans le but de trouver le succès.

Ce concept est beaucoup utilisé par les startups qui désirent tester des petites innovations sur leurs produits. Certaines innovations seront très bien perçues par le public et d’autres ne recevront pas le succès attendu ; il peut même s’avérer qu’une innovation soit un échec total.

Développement incrémental

Sur un produit, cela se traduit par un développement incrémental (développement par petits lots). Le fait de faire des tests par petits lots livrés permet de limiter les conséquences d’un éventuel échec.

L’agilité et son fonctionnement d’écriture des user stories de façon incrémentale et itérative permet de mettre en place très facilement ce concept de fail fast. N’hésitez pas à voir ce concept dans l’article que nous avions écrit précédemment.

Article : Comment écrire ses US avec une approche incrémentale et itérative

Livraison continue et mesures des résultats

Pour mettre en place la fail fast, il est conseillé de mettre en place de la livraison continue en production et de suivre différents indicateurs comme le funnel pour suivre les résultats de chacune des évolutions.

Livrer régulièrement des fonctionnalités permet de tester les résultats et de voir si ils sont positifs ou négatifs ; cela permet également d’avoir la capacité de tester rapidement des évolutions lorsque les tentatives ne donnent pas les résultats attendus.

Je parle du funnel dans un des articles que j’avais réalisé sur le Lean Startup ; si cela vous intéresse d’en savoir plus :

Article : Plus loin avec le Lean Startup (part 2 – pilotage)

Je parle également de la livraison continue dans un article qui parle des différents types de releases qui existent en scrum.

Article : Quelles sont les différents types de release possibles en Scrum ?

En agile, nous tentons même de livrer régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée en priorisant les livraisons par la valeur. Cela permet de tester en premier les fonctionnalités qui ont le plus de valeur ; les résultats peuvent amener à revoir sa copie et à faire évoluer le produit différemment de ce qui était imaginé en amont.

Article : Livrer rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée

Le fail fast
Le fail fast

Le fail fast dans nos méthodes

Il est tout a fait possible d’appliquer la même philosophie au sein des équipes agiles. L’équipe ne doit pas avoir peur de tester une nouvelle pratique sur une ou plusieurs itérations.

Si elle ne fonctionne pas, elle adaptera la pratique jusqu’à trouver la formule idéale qui fonctionne. Les conséquences d’un « fail » sont minimes et pourront permettre de gagner beaucoup dans le fonctionnement de l’équipe à la suite.

Chaque « fail » amènera l’équipe à chercher une amélioration qui finira par payer.

Conclusion fast fail

Le fast fail est une philosophie très appréciée dans l’univers de l’agilité où nous essayons d’amener les différents produits à innover. C’est souvent par ce type de pratiques qu’on passe d’un mode « projet » à un mode « produit ».

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.