Le Mu Hin Shu remplacera le coach agile ?

mu hin shu agile
mu hin shu agile

Le Mu Hin Shu était une technique utilisée dans le passé pour le passage d’information dans l’univers de l’agilité. Cependant la philosophie du Shu Ha Ri est vite devenu un incontournable dans l’univers de l’agilité ; et cela  au point d’en faire oublier le Mu Hin Shu.

Le Mu Hin Shu

Le Mu Hin Shu est une philosophie japonaise créée par le maître-thé Sen no Rikyū qui s’oppose au Shu Ha Ri ; ce dernier venant lui de l’univers des samuraïs. Le Mu Hin Shu signifie « Aucun invité, aucun hôte » ; il veut que l’apprentissage se fasse par le partage sans différenciation de classe sociale.

« Quel que soit le rôle que nous assumons, hôte ou invité, ne pas faire de distinction entre nous et les autres. Cela se fait en reconnaissant l’humanité de tous ceux avec qui nous entrons en contact MuHinShu a permis le non-respect du rang »

Il faut savoir que Sen no Rikyū a amené à l’apparition de huttes à thé sans distinction de richesse ; tout type de personne pouvait y partager ensemble sur différents sujets. Un partage de connaissance qui n’est plus guidé par une personne mais par l’envie de partager de groupes aux savoirs distincts.

D’ailleurs, le partage d’information sur la pratique de Rikyū pour faire ces cérémonies de thé a amené la communauté des samurais à devenir de plus en plus indépendante par rapport aux maitres thé.

Le Mu Hin Shu dans l’univers agile

Il faut savoir que cette philosophie avait été mise en place avant le Shu Ha Ri dans l’univers de l’agilité. Ward Cunningham est connu justement pour avoir créé le premier wiki avec pour objectif que l’ensemble des participants partagent autour de patterns en développement logiciel… Aujourd’hui, le monde partage sous cette création avec wikipedia (enfant de ce wiki).

Le Wiki comme pour ces huttes à thé ont comme principal objectif d’être un espace de partage sans le moindre leader de l’apprentissage. D’ailleurs Kent Beck et Ron Jeffries utilisaient ce fameux wiki pour tester des préceptes qui ont été labellisés agile que plus tard.

Et le Shu Ha Ri le remplace

Mais la philosophie du Shu Ha Ri est intégré ensuite par Alistair Cockburn dans l’univers de l’agilité. La philosophie d’apprentissage et de partage change radicalement : ils apprennent autour d’un maitre avant de s’expérimenter et de prendre leur autonomie.

Et beaucoup ont suivi ce concept dans l’univers de l’agilité :

  • scrum et ses certifications
  • SAFe, LeSS, Scrum@Scale et leurs certifications
  • les coachs agiles
  • les transformations massives
  • le manifeste agile et ses règles à respecter

Représentant des concepts beaucoup plus logiques dans les entreprises, le Shu Ha Ri remplace très vite le Mu Hin Shu. Cependant si cela a été vrai durant une vingtaine d’année, le Mu Hin Shu semble revenir sur le devant de la scène.

Le retour du Mu Hin Shu

Alors que la pratique du coaching d’équipe par le coach agile est devenu très courante au sein de nos entreprises depuis 10 ans, la philosophie du Mu Hin Shu semble être de retour peu à peu.

Les communautés de pratiques sont de plus en plus présentes. Certaines d’entre elles commencent a avoir des responsabilités très fortes au sein des entreprises :

  • formatrice des individus ayant besoin d’être formés
  • partage de pratiques entre membres de la communauté
  • propose un espace de partage numérique voire physique
  • acculture sur sa raison d’être au sein de l’entreprise

Et dans certaines entreprises, ces communautés de pratiques amènent les entreprises à freiner l’arrivée de coachs agiles (sans le vouloir mais en répondant mieux aux besoins). C’est une tendance encore douce mais qui semble être sur la voix de la popularisation.

De plus, l’agilité semble être de mieux en mieux comprise par les individus ; les besoins de coachings deviendront donc de moins en moins utiles à l’avenir avec ces individus de mieux en mieux informés sur l’agilité et son mindset.

Et la naissance de nombreux blogs de partagent et les chaines youtube aident ces communautés à être de plus en plus indépendantes par rapport aux coachs agiles du marché.

Et si demain, le coach agile ne servait plus à rien ?

Il est vrai qu’avec des individus de mieux en mieux formés, des nouvelles générations beaucoup plus proches du mindset agile attendu et tous ces partages de qualité sur Internet… Le coach agile pourrait bien sembler beaucoup moins utiles… Les communautés réaliseront probablement de plus en plus de coaching directement sans passer par un coach agile.

Si certains diront que nous sommes encore loin de ça, d’autres diront que c’est demain… Ce qui est sûr c’est que la philosophie du Mu Hin Shu revient depuis quelques temps.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 629 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.