Sous-tâches techniques, faut-il les estimer ?

scrum noestimate
scrum noestimate

Dans les équipes scrum, il n’est pas rare de voir les user-stories (items) être découpées en sous-tâches techniques. Doit-on les estimer ?

Qu’est-ce qu’une sous-tâche technique ?

En Scrum, un grand nombre d’équipes vont découper les user-stories en sous-tâches techniques lors de la sprint planning. Celles-ci représentent chaque tâche nécessaire techniquement pour pouvoir réaliser la user-story.

Voici un exemple de ces sous-tâches :

  • table panier
  • IHM (interface homme machine)
  • API créer panier

Pourquoi ne pas les estimer ?

L’estimation est généralement faites sur les user-stories en Product Backlog Refinement avec la technique du poker planning. Il existe d’autres méthodes mais cette dernière est de loin la plus répandue à ce jour.

Cependant, nous n’estimons jamais les sous-tâches techniques pour plusieurs raisons différentes :

  • peu de pertinence à le faire
  • peu fiable sur de si petites tâches

Pourquoi estimer des sous-tâches techniques si ce n’est pas pour faire du reporting ? Attention de ne pas faire cette estimation dans un but de calculer un « reste à faire ».

En agile, soit la tâche est réalisée à 0%, soit elle est réalisée à 100% ; nous ne comptons jamais de « reste à faire » sur des user-stories car ça n’a aucun intérêt réel. Nous considérons que les increment 100% terminés dans l’état d’avancement. C’est d’ailleurs logique car quelque chose partiellement fait n’apporte rien au produit.

Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement.

Principe du Manifeste Agile

Et une sous-tâche technique ne permet pas d’avoir un logiciel opérationnel. Seules les user-stories INVEST livrées en production ou en recette permettent d’avoir une logiciel opérationnel.

Donc NON, nous n’estimons jamais les sous-tâches techniques dans les équipes agiles.

Donc on ne prend pas en compte les sous-tâches techniques dans l’état d’avancement ?

En effet, si vous utilisez un Burndown Chart qui est l’outil le plus populaire de mesure de l’état d’avancement en Scrum (bien que discutable), vous n’enlèverez que les points d’effort des user-stories et jamais de ces sous-tâches.

Nous utilisons d’ailleurs la même méthode lors de l’utilisation des Burnup Chart.

[ Article lu 2 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 514 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.