Rétrospective #8 : turn on the table

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

La rétrospective turn on the table est une rétrospective que j’apprécie particulièrement ; elle s’appelle aussi le Yin et le Yang. Elle aura pour but de se focaliser sur des choses négatives et des choses positives ainsi que sur la cohérence de l’équipe.

N’hésitez pas à aller voir nos autres rétrospectives sur cette page dédiée :

Nos rétrospectives

Matériel requis pour le turn on the table

Pour le turn on the table, il vous faudra préparer très peu de matériel. Voici ce que le facilitateur aura besoin pour animer cette rétrospective :

  • des post’it (de deux couleurs)
  • des stylos

Le temps global à prévoir est de 35 minutes à 1 heure.

Déroulement Turn on the table

Voici les différentes étapes à suivre pour mener à bien cette nouvelle rétrospective.

Etape 1 : le Scrum Master va demander aux différents participants d’écrire sur un post’it vert ce qu’ils pensent être la chose la plus positive du sprint qui se termine et d’écrire sur un post’it orange ce qu’ils pensent être la chose la plus négatives du sprint qui se termine. Les participants garderont secrets ce qu’ils ont marqués.

Durée : 5 minutes

Etape 2 : sur la deuxième phase, chaque participant donnera le post’it vert au voisin de droite et le post’it orange au voisin de gauche.

A ce moment là, chaque participant devra expliquer le point positif et le point négatif qu’il a en main. C’est intéressant de voir comment chaque membre interprète les post’it de ses voisins ; d’ailleurs, si le post’it est mal compris, celui qui l’a écrit pourra surenchérir dessus.

Cela permettra de voir si les membres de l’équipe se parlent régulièrement ou si il y a une isolation au sein de celle-ci.

Durée : 15 minutes – 30 minutes

Etape 3 : le scrum master demandera alors aux participants de définir des axes d’amélioration répondant à l’ensemble des points soulevés lors de cette séance. Rappel : on écrit un axe d’amélioration par post’it.

Durée : 5 minutes

Etape 4 : les participants vont alors faire un Dot Voting pour définir les 3 axes d’amélioration majeurs sur lesquels l’équipe devra travailler lors du prochain sprint.

Le scrum master n’oubliera pas de demander aux participants de choisir un volontaire pour être responsable du suivi de la mise en place de ces axes d’amélioration. Il est important de rappeler qu’il est essentiel de responsabiliser des personnes pour s’assurer que les axes d’amélioration ne seront pas aux oubliettes dès la fin de la rétrospective.

Durée : 15 minutes

Conclusion : turn on the table

Originale, cette rétrospective turn on the table propose un déroulement différent pour aller chercher des axes d’amélioration. De plus elle permet de voir si l’équipe est cohérente et si elle a déjà partagé en amont sur les problèmes rencontrés ; parfois ce manque de cohérence peut être révélateurs de problèmes d’interaction des individus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.