Niko-Niko : Mesurer la santé de l’équipe

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Le calendrier Niko-Niko est une méthode de suivie la santé de l’équipe jour après jour. L’Homme est essentiel au projet, sa bonne santé est indispensable. Nous allons voir ensemble en quoi consiste cette méthode.

L’agilité, c’est l’homme avant la gestion de projet

L’homme est la base des projets. Sans lui, vous n’aurez pas de projet donc il est indispensable de se concentrer sur son bien être qui en découlera souvent le bien être du projet.

Nous avions vu une méthode très similaire au calendrier Niko-Niko avec le Mood Board.

Article : Un mood board pour suivre la santé de l’équipe

Concept du calendrier Niko-Niko

Avec le calendrier Niko-Niko, on va proposer un petit calendrier mensuel qui va proposer pour chaque membre de l’équipe, une case par journée. On grisera chaque journée off (week-end, jour férié…).

Sachez que le terme Niko est l’onomatopée du sourire en japonais. Nous allons donc suivre le sourire des membres de notre équipe.

Chaque membre pourra alors apposer un smiley (bien, neutre, mal) sur le calendrier qui représentera l’humeur de celui-ci chaque jour. Voici un exemple simple :

calendrier niko niko
calendrier niko niko

On profitera du calendrier Niko-Niko pour faire une corrélation rapide entre la santé de l’équipe et la santé du projet car on sait que les deux sont liées.

N’hésitez pas à laisser des post’it pour que les développeurs en mode « énervé » aient la capacité de noter le pourquoi de leur mauvaise humeur ; cela lui permettra de ne pas oublier.

Contrairement au Mood Board, on ne fait pas de graphs de suivis de ce board et si un développeur ne met pas son humeur un jour J, on ne considèrera pas son humeur de la veille comme l’humeur du jour. C’est une subtilité qui a malgré tout du sens à être annoncée.

Conclusion

Si vous cherchez une nouvelle méthode pour suivre la santé de vos équipes, n’hésitez pas à tester ce calendrier Niko-Niko. Par contre n’imposez pas son utilisation, si les développeurs ne veulent pas l’utiliser, ne le laissé pas en place. Dans certaines équipes, ce type de pratiques ne prennent pas (surtout dans les équipes où tout va pour le mieux).

Une pensée sur “Niko-Niko : Mesurer la santé de l’équipe”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.