Backlog Grooming et Look ahead

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Il existe deux réunions comme la Backlog Grooming et la Look ahead qui permettent de nettoyer le backlog. Nous allons voir dans cet article en quoi cela consiste.

Plusieurs méthodes existent

Nous avons vu la méthode de la Product Backlog Refinement (PBR) qui permet à l’équipe Scrum ensemble d’affiner le backlog. Elle est assez proche de la Look ahead que nous allons voir juste après.

Article : La Product Backlog Refinement

Cette méthode s’appelait dans le passé également Backlog Grooming ; cependant c’est différent de la Backlog Grooming présenté dans cet article.

Backlog Grooming et Look Ahead

La Backlog Grooming

On commence par faire la Backlog Grooming qui est une cérémonie où nous allons affiner des user-stories du backlog. Nous inviterons le lead tech de l’équipe (voir un lead tech front et un lead tech back si nécessaire), le PO, les stackholders (parties prenantes) afin d’améliorer la user-story. Le lead tech est surtout là pour apporter son expertise technique ; ses explications peuvent avoir des conséquences sur les choix réalisés.

Toute l’équipe de développement n’est pas présente lors de cette réunion car elle a surtout pour but de nettoyer le backlog afin d’avoir des user-stories de meilleures qualités.

La Look Ahead

Le Product Owner va présenter les user-stories affinées à l’équipe de développement qui vont les comprendre et poser des questions si ils ont besoin. Dès que ce travail sera effectué, les développeurs vont estimer les user-stories.

Contrairement à la Product Backlog Refinement, l’affinage fait en Backlog Grooming permet d’avoir beaucoup moins de retour de la part des développeurs lors de la Look Ahead.

Voici un article qui vous présente la technique la plus populaire pour estimer les user-stories :

Article : Estimer ses user-story avec le Poker Planning

Les user-stories proposées sont celles qui seront destinées à être réalisée au cours des deux prochains sprints.

Estime-t-on toujours en Look Ahead ?

Pour ma part je recommande d’estimer lors de la Look Ahead mais il existe des équipes qui n’ont pas la même vision que moi.

Certaines équipes décident de garder l’estimation lors de la Sprint Planning afin de laisser le temps à l’équipe de développement de maturer sur les user-stories présentées en amont lors de la Look Ahead. Les équipes qui défendent cette idée, assurer que cela permet d’avoir une meilleure précision lors des estimations.

Pour ma part, je recommande fortement à privilégier l’estimation dès la Look Ahead car on parle « d’estimation » donc la précision n’est pas indispensable ; de plus je pense que les équipes de développement ne prennent pas vraiment le temps de maturer les user-stories (ils ont d’autres tâches à faire).

De plus, le fait d’estimer les user-stories en amont de la Sprint Planning permet de gagner beaucoup de temps lors de cette cérémonie car le Product Owner arrive avec un Sprint préparé et des objectifs clairs. Cela permet vraiment de fluidifier le travail et d’avoir une Sprint Planning très rapide (ce que les développeurs apprécient grandement).

Conclusion

Vous connaissez à présent trois méthodes d’affinage de backlog :

  • le Product Backlog Refinement
  • la Backlog Grooming associé à la Look Ahead où on estime les user-stories présentées
  • et la Backlog Grooming avec la Look Ahead où on n’estime pas les user-stories présentées.

Je vous laisse choisir votre méthode préférée bien que les deux premières sont assez proches dans leur fonctionnement.

3 réponses sur “Backlog Grooming et Look ahead”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.