Faire un board pour une roadmap agile

En agile, il existe une méthode très intéressante pour gérer une roadmap agile. Il ne faut pas hésiter à réaliser un board visuel pour notre roadmap. Nous allons voir dans cet article comment créer sa roadmap d’entreprise.

Qu’y aura t’il dans la roadmap ?

Avant de créer notre roadmap, il est essentiel de déterminer toutes les fonctionnalités ou demandes qui pourraient être incluses au sein de notre roadmap.

Pour cela, n’hésitez pas à aller voir l’ensemble des parties prenantes voir les managers afin de connaitre les priorités de chacun. Et si les sujets semblent trop nombreux, n’hésitez pas à les rassembler pour qu’ils vous priorisent les sujets ensemble ; invitez un facilitateur de réunion pour que ce rassemblement ne s’éternise pas.

Il n’est pas toujours simple de prioriser les sujets mais cette phase est obligatoire pour construire de vraies roadmap réalistes. Voici le résultat simple attendu :

priorisation projet
priorisation projet

Création de notre board

Le board de la roadmap est assez classique et assez proche de schématisation de roadmap que l’on peut voir dans d’autres méthodologies de travail.

On va commencer par faire des colonnes pour représenter les mois qu’on aimerait préparer. Voici un exemple en considérant qu’on fait une roadmap pour les 6 prochains mois.

roadmap agile
roadmap agile

Nous remplirons ce board des différentes Epics voire des liens entre certaines Epics.

Cependant, on pourrait placer nos Epics représentées par des post’it sans travail supplémentaire mais l’intérêt serait assez maigre ; certains en lisant ces quelques lignes nous diraient d’ailleurs que c’est un peu comme ça que sont faites les roadmaps dans leur entreprise.

Afin de créer une vraie roadmap avec de vraies dates d’atterrissage certes estimatives mais mieux calculées, nous allons suivre un processus (totalement adaptable selon les contextes) pour avoir de meilleures estimations.

Un Starter Agile pour une première vue ?

Nous allons devoir travailler les nouveaux sujets sans pour autant entrer à 100% dans les détails ; le but étant d’avoir le minimum pour faire une roadmap estimative mais justifiable.

Si vous n’avez aucune vision de la demande, je vous propose de faire un starter Agile ou une pratique similaire pour avoir une vision rapide de la demande.

Article : Lancer une fonctionnalité en faisant un Starter Agile

Le but final sera d’avoir le résumé de chaque user-story (et les Epics) et pas les détails de celles-ci ; on aura l’estimation rapide de ces user-stories ce qui nous permettra d’avoir des indicateurs clés pour notre roadmap.

On va du coup profiter pour mettre la somme des charges sur chaque Epic car notre roadmap sera basée sur les Epics et non les user-stories.

complexite epics
complexite epics

Si jamais cette Epic dépend d’une éventuelle autre Epic/demande, il ne faut pas hésiter à aller travailler également cette partie là.

Mise en page des premières epics

On pose du coup les premières Epics  sur notre board en les disposant par équipe.

On va noter le nom des équipes à gauche et éventuellement la capacité en complexité pour les équipes qui estiment en complexité (souvent les devs). N’oubliez pas que la capacité de faire du nombre de complexité pour chaque équipe est différente et incomparable.

r = C3,2/j veut dire que l’équipe est capable de faire 3,2 complexité chaque jour travaillé.

board roadmap avec epics
board roadmap avec epics

Les Epics dépendantes les unes des autres

On va utiliser de la laine ou du scotch très fin de scrapbooking pour lier les Epics entre elles quand l’une dépend obligatoirement de l’autre.

Ne tendez pas le fil et laissez le pendre un peu car ne cas de besoin d’éloigner les deux Epics, on pourra le faire sans soucis et ne pas être dans l’obligation de refaire un nouveau fil.

Jouer avec l’estimation

L’estimation de l’Epic devra être pris en compte pour le placement de celle-ci. Je vous conseille d’ailleurs de la mettre (point d’effort ou jours) sur le post it afin de faciliter la vision générale du board (exemple sur l’une des images ci-dessus).

Dans certains cas, n’hésitez pas à utiliser un scotch de scrapbooking de couleur foncée pour indiquer le temps pris par l’équipe. C’est parfois plus facile de visualiser les délai envisagé avec cette technique complémentaire.

roadmap board
roadmap board

Certaines équipes non IT estimeront en temps certaines demandes pour ce type de sujets éventuels :

  • Attente ou délai d’obtention d’un outil (ou information indispensable)
  • Tâches simples mais répétitives
    • exemple : écrire des fiches produits pour un site ecommerce
  • Analyse et recherche sur un sujet (timeboxé comme un spike)

Article : Qu’est-ce qu’un Spike dans un projet Scrum ?

On mélangera donc les notions de complexité (point d’effort) et les notions de temps d’où le besoin de faire un ratio complexité/jour pour chaque équipe fonctionnant avec ce type d’estimation.

Conclusion

Vous pourrez utiliser un grand nombre d’astuce de management visuel complémentaire sur ce board afin de l’alimenter selon vos besoins. Vous avez maintenant tout ce qu’il faut pour faire des roadmap d’entreprise en mode agile.

Laissez une réponse