Faisons un Design Sprint de 5 jours

Aujourd’hui une pratique très intéressante qui apparait de plus en plus dans nos entreprises, le design sprint permet de créer un prototype en mélangeant du design thinking, du lean startup et de la stratégie business.

Concept de base du Design Sprint

Il faut savoir que ce nouveau concept a été créé en 2014 par les équipes de Google Ventures soit il y a seulement 3 ans. En effet, l’agilité accélère et en quelques années de nombreuses pratiques prennent place au sein de nos structures.

Se basant sur le Lean Startup, l’idée est de partir d’un problème et de créer très rapidement (et au final à un coût très faible) pour créer une expérience utilisateur en seulement 5 jours. C’est une nouvelle façon intéressante de faire un prototype très rapide et pour se dire si on doit y aller ou non.

On peut faire un design sprint sur un nouveau produit, sur l’amélioration d’un produit voire sur une nouvelle fonctionnalité.

Quelle équipe ?

On va constituer une équipe un peu comme une feature team où on va rassembler des profils différents mais totalement complémentaires. On dit en général qu’il ne faut pas dépasser les 7 personnes mais faire ce design sprint au moins à 4.

Cette équipe travaillera ensemble tout au long du projet même lors des phases qui seraient moins dans l’expertise de certains.

Voici le type de profils que nous devons avoir dans notre équipe :

  1. sprint master : c’est le facilitateur et le coordinateur des troupes. Il fera son possible pour que les choses se passent bien, que la qualité du rendu sera au rendez-vous et deviendra le point d’entrée avec tous les stackholders.
  2. experts métier : il est essentiel d’avoir l’expert (ou les) métier qui sauront amener la connaissance du produit sur lequel l’équipe va travailler.
  3. designer : sachant que cette méthode se base beaucoup sur le design thinking, le designer est au centre de la création de l’expérience utilisateur et permettra la livraison du prototype.
  4. ingénieur : les techniciens sont essentiels dans tous les projets qui sont digitales et ils viennent apporter leur savoir faire.

Faire un sprint d’un Design Sprint

Nous allons voir ensemble comment faire un sprint dans cette nouvelle méthodologie. Il faut savoir qu’un sprint ne dure que 5 jours et qu’il n’aura pas de temps mort.

Jour 1 : Comprendre

Le premier jour sera consacré à la définition du problème que l’on désire solutionner et à la compréhension générale de l’aspect métier concerné par le sujet général de ce design sprint.

L’équipe va alors faire des ateliers simples sous forme de workshop comme : définition du problème à solutionner, présentation des aspects métiers liés au sujet général avec une séance de questions/réponses, création des user journey des personas concernés par notre design sprint.

Jour 2 : Diverger

La deuxième journée est destinée à trouver de nombreuses solutions pour designer différentes solutions pouvant solutionner le problème définit la veille.

On pourra d’ailleurs faire des 5 why’s, un ideas wall, un crazy 8 et un one big idea pour s’aider dans cette tâche.

Jour 3 : Décider

Le troisième jour, on va décider ensemble de la solution la plus pertinente pour solutionner la problématique qu’on avait déterminé lors du premier jour.

L’équipe utilisera le zen voting, le storyboard et le premier tweet pour faire ce choix crucial.

Jour 4 : Prototyper

Nous allons profiter du 4ème jour pour construire le prototype qui sera présenté plus tard aux utilisateurs. Dans cette méthode le prototype peut-être une vidéo, un diaporama soit quelque chose de réalisable en une journée par le designer (le reste de l’équipe doit l’aider).

Jour 5 : Tester

On va tester notre produit en le présentant à nos utilisateurs ; ceux-ci valideront ou invalideront notre produit et n’hésiteront pas à nous faire leurs feedback. Cela permettra de faire un choix important sur la suite du projet : execute, iterate ou kill.

Pré-requis pour faire un Design Sprint

Si la méthode est rapide et efficace, il y aura cependant un petit travail à réaliser en amont pour que tout se passe bien. En général, le sprint master va définir l’équipe nécessaire au design sprint et voir pour les mobiliser pour 5 jours à 100%, trouver une war room (et tout le matériel nécessaire) qui sera prise pendant ces 5 jours, trouver des utilisateurs qui participeront le 5ème jour.

Conseils de coachs

Si cette technique est très intéressante, ne lancez pas un design sprint si toutes les conditions ne sont pas réunies. C’est un travail intensif et on s’attend à en sortir avec un bon résultat.

On est agile donc on n’hésite pas à adapter la méthode au contexte voire à nos besoins. Certains vont même faire une deuxième itération pour affiner si les utilisateurs invités sont ok avec ça. Certains sujets restent énormes et demandent un peu plus de temps.

Cette méthode prend aussi sa force du Lean Startup donc n’hésitez pas à pivoter si vos utilisateurs font un “kill”. Cependant, cela doit passer par une validation de leur part.

Conclusion

Le design sprint est un concept récent qui a de nombreuses qualités et qui mérite qu’on s’y intéresse. Si votre entreprise veut se challenger sur d’éventuelles nouvelles fonctionnalités ou produits, n’hésitez pas à profiter de cette méthode totalement adaptée.

2 Replies to “Faisons un Design Sprint de 5 jours”

Laissez une réponse