L’example mapping

example mapping

Aujourd’hui je propose de voir un exercice qui va vous permettre de travailler vos user-stories : l’example mapping. L’intérêt de cet atelier est de définir les différents exemples qui répondront aux différentes règles de vos user-stories.

C’est une façon simplifiée pour faire maturer les user-stories de votre backlog.

L’example mapping

Pour faire cet exercice, prenez des post’it rectangulaire de différentes couleurs : jaunes, bleus, vert et rouge.

Dans cet atelier, vous devez commencer par prendre une première user-story que vous mettrez sur un post’it jaune.

Example mapping : les règles

A présent, vous devez définir les règles que devra respecter votre user-story. Chaque règle sera mise sur un post’it bleu et placée sous la user-story.

Voici une image pour simplifier l’explication :

"<yoastmark

Example mapping : les exemples

C’est la partie qui est très intéressant dans cet exercice. Vous allez définir des exemples pour chacune des règles qui ont été énoncées sur des post’it verts ; vous écrirez un exemple par post’it.

"<yoastmark

Example mapping : les questions

Nous commençons à avoir des questions en posant nos exemples sur la table. Nous allons donc utiliser des post’it rouges que nous mettrons à droite pour garder en mémoire nos questions.

"<yoastmark

Et si on faisait maturer notre backlog ?

Cet exercice est impressionnant car il permet de mettre rapidement des possibilités de découpage en place ou d’ajout de users-stories répondant aux éventuelles questions posées.

Dans notre exemple précédent, je vois rapidement deux nouvelles user-stories :

  • le système de pré-commande géré séparément
  • le blocage de l’ajout au panier quand le produit est inactif

Voici l’évolution en image :

example mapping complet
example mapping complet (cliquez pour agrandir)

Comme vous le voyez, nous avons deux nouvelles user-stories qui se sont rajoutée. Cet exercice permet de mettre en évidence des choses que nous aurions pu oublier dans notre backlog.

Et si dans cet exemple, je m’arrête ici, vous comprenez que l’exercice peut encore continuer.

Mais quand faire cet example mapping ?

Sachant qu’il permet de faire maturer des user-stories, je conseille au product owner de faire cet exercice un sprint avant le démarrage estimé des user-stories.

Cet exercice ne remplace pas la mise en place d’un story-mapping qui a lui pour but de faire émerger un premier backlog (sans détail).

Article : Story mapping, bien comprendre sa création

Il peut-être intéressant d’ailleurs de faire cet exercice avec les 3 amigos car il permet rapidement de mettre en avant des cas de tests.

Article : Les 3 amigos en agile

Conclusion example mapping

J’espère que vous aimerez cet atelier qui est pas très répandu mais qui est très apprécié par ceux qui le pratiquent. En effet, l’exercice prend un peu de temps mais nous n’avons pas de qualité sans investissement.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 518 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.