Design Sprint #2 : mardi, on propose tous des solutions

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Dans ce troisième article sur le Design Sprint nous allons voir comment chaque membre de l’équipe va proposer ses idées sur le produit que l’équipe doit construire en une semaine. Nous verrons le déroulé du Design Sprint en 6 articles complets dont les deux premiers qui sont déjà disponibles.

Article :
Design Sprint #0 : préparation du Design Sprint
Design Sprint #1 : lundi, on comprend le besoin

N’hésitez pas à acheter le livre complet « Design Sprint » afin d’avoir un maximum d’information sur cet excellent processus qui d’ailleurs propose de nombreux exemples de mise en pratiques

La journée des solutions

Cette deuxième journée va permettre à l’ensemble de l’équipe d’exprimer un grand nombre de solutions. La journée sera donc coupée en deux parties distinctes :

  1. matin : on fait une revue des idées existantes, on les mélange et on les améliore
  2. après-midi : chaque membre de l’équipe va réaliser des croquis de la solution grâce à des techniques très simples qu’on va décrire dans cet article.

Comme le disent les auteurs du livre, il est fortement conseillé d’avoir bien dormi et bien mangé le matin avant d’entamer cette deuxième journée.

Améliorons les idées

Nous allons commencer la journée par l’amélioration du produit. Vous pourrez utiliser l’exercice du « Lightning Demos » pour essayer de collecter et synthétiser l’ensemble des idées.

Nous allons voir comment se déroule le « Lightning Demos » en 3 étapes successives.

La création de la liste

Chaque personne de l’équipe va venir à tour de rôle avec une liste de produits voire de services qu’il imagine sur le sujet. On recommande même de proposer aux participants d’y penser le lundi soir (le soir d’avant) à la maison afin de venir avec déjà une liste dès le matin.

Si les personnes n’ont pas réfléchit à ça, on peut leurs proposer de réfléchir quelques minutes aux produits ou fonctionnalités pour répondre au sujet du Design Sprint.  Les participants noteront en liste leurs idées sur le tableau blanc.

Les trois minutes de démo

Chaque participant viendra expliquer ses idées en 3 minutes en tentant d’expliquer pourquoi ce sont de bonnes idées. Il sera d’ailleurs très important pour le Sprint Master de bien timeboxer le passage de chaque participant.

La personne pourra présenter des choses de son ordinateur (exemple venant d’ailleurs) voire dessiner sans soucis sur le tableau blanc afin de l’aider dans son argumentaire.

Quand toutes les démos sont terminées, il y aura probablement entre 10 à 20 idées sur le tableau blanc. L’équipe pourra alors combiner la map du lundi, les questions du sprint, les notes How Might We pour bien travailler l’après midi sur les maquettes.

Diviser ou essaimer

Est-il possible de diviser le problème sur lequel on travaille ou est-ce que l’équipe peut le traiter en un seul lot ? L’équipe doit ensemble définir une stratégie de réponse à cette question en passant un peu de temps ensemble. En cas de division du problème en plusieurs parties, l’équipe notera chacune des parties sur un coin du board.

Si les problématiques sont divisées, proposez aux participants de faire le tour de la salle et de terminer leur tour en mettant leur nom sur la problématique sur laquelle ils désirent travailler dans l’après midi.

On fait des croquis

Le mardi après midi, chaque membre de l’équipe individuellement passera son temps à réaliser des croquis de leur vision des choses.

Les participants dessineront des carrés et écriront des mots sur des feuilles A4 pour réaliser des croquis très simples de leur vision. Et ceux qui ne savent pas dessiner ne doivent pas s’inquiéter, l’exercice est très simple comme le montre l’exemple ci-dessous proposé par le livre.

croquis Design Sprint
croquis Design Sprint

Travailler seul est beaucoup plus performant que de faire des brainstorming en groupe. Chaque personne qui travaille seule va pouvoir exprimer réellement ses idées.

Travailler avec des croquis est probablement la meilleure façon pour exprimer des idées à son groupe. Par contre travailler seul n’est pas facile donc chaque participant ne tentera pas de résoudre le problème mais tentera de proposer une stratégie pour aller vers la résolution du problème.

Le croquis en 4 étapes

Cette méthode est une façon d’envisager une solution en 4 étapes successives :

Le four step sketch
Le four step sketch
  • Sur un premier A4, le participant mettra l’ensemble des notes qu’il imagine pour aller vers la solution envisagée en faisant le tour de la salle ; c’est en regardant l’ensemble des informations de la salle qu’on peut imaginer trouver des solutions.
  • Sur une deuxième page A4, le participant pourra griffonner les premières idées qui lui viennent en tête.
  • Sur un troisième A4, le participant tentera de faire un crazy 8s pour chercher 8 variations possibles au problème qu’il traite sachant qu’il passera une minute par variation. Il suffira de plier la page en 8 pour délimiter les zones de chaque variation :
crazy 8
crazy 8s
  • Et pour terminer sur un dernier A4, le participant dessinera le croquis de la solution imaginée en suivant quelques recommandations importantes : faire quelque chose de lisible et de compréhensible pour tout le monde, laisser le croquis anonyme, ne pas s’embarrasser par la beauté du croquis et mettre un titre accrocheur à notre feuille A4.

Conclusion

J’espère que j’ai assez détaillé cette deuxième journée mais n’hésitez pas à lire directement cet excellent ouvrage qui est bien plus complet encore que cet article synthétique.

Nous verrons la troisième journée du Design Sprint lors d’un quatrième article complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *