Diagramme de Gantt – agile ?

diagramme de gantt
diagramme de gantt

On me pose encore quelques fois la question est-ce que le diagramme de Gantt est compatible avec l’agile ? Je vous propose de lever tous les doutes avec ce petit article.

Diagramme de Gantt – definition

Le diagramme de Gantt est un diagramme qui permet de suivre l’état d’avancement d’un projet tout en prévoyant l’orientation globale de celui-ci. Il a la particularité de mettre en avant visuellement les liens nécessaires entre les tâches.

Certains logiciels vont jusqu’à proposer de gérer la répartition des ressources pour automatiser les temps nécessaires à la réalisation de chaque tâche ; ça va jusqu’à la prise en charge des congés, des maladies…

Le diagramme de Gantt présente  ainsi  les taches verticalement où l’horizontale représente le temps ; les tâches sont liées par des flèches qui indiquent que la tâche de droite ne peut pas commencer avant que la tâche (ou plusieurs) soit terminée. Visuellement, cela donne une impression d’escalier.

Voici à quoi ressemble un diagramme de Gantt classique :

gantt - en agile ?
gantt – en agile ?

Dans les faits sans même parler d’agilité, les meilleurs outils du marché sont complet et d’une efficacité redoutable. Mais la question dans cet article sera autre : est-ce un outil utilisable en agile ?

Diagramme de Gantt en agile

Le diagramme de Gantt surtout quand on utilise des outils spécialisés, est redoutable dans le prévisionnel. Et quand nous maitrisons un des outils phares du marché, il se construit plutôt vite… Mais si il est inutile dans votre contexte, cela le transforme en perte de temps.

L’agile et le prévisionnel

Fait-on  du prévisionnel en agile ?

En agile, le prévisionnel peut être important pour définir différents éléments :

  • livraison à une date clé
  • nécessité de communication

Dire qu’en agile, il ne faut pas « prévoir » est une hérésie. Il y a différentes situations qui imposent du prévisionnel. Le produit bien que développé en autonomie n’est en revanche pas toujours autonome par rapport au contexte.

Quelques exemples :

  • obligation de respecter une loi mise en vigueur
  • être prêt pour une campagne marketing
  • test de matériels extrêmement chers
  • les investisseurs de la startup veulent des résultats

En effet, une loi est une loi… Ne pas la respecter dans le monde bancaire est quasiment impensable… Il y a donc un délai incompressible. Dans un hôpital, la mise en place d’une machine pour tester peut coûter des millions ; il est impossible de repousser cette phase de test, l’hôpital n’en a pas les moyens… Et la perte financière finalement serait répercutée sur un service dégradé pour les patients eux même.

Bref, dans certains cas, l’équation n’est pas des plus simples. Mais oui, la notion de prévisionnel existe en agile ; mais est-ce que Gantt est cependant adapté à celui-ci ?

Qu’est-ce que le prévisionnel en agile ?

En agile, le prévisionnel est « une image » du parcours possible de l’avancement du produit ; mais il n’est pas un guide pour les équipes. Et c’est justement la grosse différence avec les méthodes traditionnelles.

Les équipes sont guidées par l’instant présent :

  • scrum : selon un objectif à court terme
  • kanban : selon une vision influente mais en temps réel

Cependant, dans certains cas, la notion de « date butoir » impose de bien gérer son prévisionnel. Ainsi, il faut savoir jouer avec l’aspect variable et l’aspect incompressible. Penser qu’il n’y a jamais de variabilité serait une erreur ; d’où l’importance de travailler par petit lot et de bien prioriser son backlog.

L’agile mise sur : coût et délai fixe mais scope variable! Cependant moins on dépendant des coûts et des délais et plus l’organisation pourra être agile.

agile iron triangle
agile iron triangle – diagramme de gantt

Et est-ce que le diagramme de Gantt répond à ce besoin ?

C’est une question très complexe. Je vais tenter de vous éclairer sur la réponse.

1/ La constitution d’un Gantt exige un réel travail et un investissement de temps. C’est donc un facteur important car en agile, nous essayons d’utiliser un outil que si il est réellement nécessaire pour les individus.

2/ Créer des liens entre toutes les tâches entre elles, va à l’encontre de l’agilité actuelle. Cela viendrait complexifier la notion de « backlog dynamique ». Voici les notions agiles essentielles par rapport à ce sujet :

  • de nouvelles tâches se rajoutent continuellement au backlog
  • les tâches doivent être indépendantes entre elles lors d’une itération
  • en scrum, l’équipe de développement participe au choix des réalisation à faire lors de la sprint planning

Et là, ces notions rendent complexes, la gestion d’un diagramme de Gantt. Cela imposerait de le maintenir continuellement ; rien d’impossible mais ne serait-ce pas chronophage ? Il est important en effet de calculer le ROI (return of investments) de son utilisation.

De plus la représentation de l’indépendance des US, reviendrait à afficher une liste de tâche.

Il y a donc beaucoup de chance que le diagramme ne soit pas un outil adapté pour des équipes travaillant en agile.

Conclusion diagramme de Gantt

Le diagramme de Gantt a été un excellent outil pour gérer l’avancement des projets, mais il n’est pas adapté  à l’univers de l’agilité. Il est préférable d’utiliser d’autres pratiques même si il peut être nécessaire d’avoir une notion de liens entre des tâches.

SAFe par exemple (bien que son aspect agile est très contesté) propose par exemple un program board où seuls les liens nécessaires sont représentés : SAFe : faire un Program Board

Pour des timing incompressibles comme l’obligation de se conformer à une nouvelle loi, nous privilégierons des affichages simplifiés pour éviter d’utiliser un outil chronophage.

Lien utile : gestion prévisionnelle avec le framing agile

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 632 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.