Board physique VS board numérique – lequel choisir ?

board physique vs board numerique
board physique vs board numerique

Voici une question qui revient souvent dans l’univers des agilistes : Board physique VS board numérique – lequel choisir ? Je vais tenter de vous donner des pistes dans cet article pour vous aider dans votre choix.

Board physique VS board numérique

Le board physique est un apport considérable dans la transparence de l’information ; une équipe peut partager toute l’information nécessaire à l’ensemble des membres de l’équipe mais également aux éléments extérieurs.

Board physique : l’information vient à nous

Les personnes passant devant le board physique n’auront pas besoin d’aller chercher l’information, c’est l’information qui viendra à eux. C’est l’un des plus gros avantages des boards physique. Sur un board numérique, tout le monde n’aura pas accès au logiciel ou certains n’iront pas le voir car il estime le logiciel trop compliqué pour le comprendre.

Mais attention, ce point n’est vrai que si le board physique est à un endroit stratégique de passage. Si des développeurs ont un board physique caché derrière leurs bureaux… Il ne sera vu que par très peu de personnes extérieures.

Board physique : toujours customisable

Le deuxième avantage majeur du board physique est de pouvoir le customiser selon son contexte ce qui est impossible avec un board numérique.

Nous pouvons faire ce que nous voulons et représenter tout ce que nous désirons présenter dessus.

Board numérique : toujours lisible

Cependant, cela implique d’avoir une légende, un board lisible et compréhensible. Un board physique mal entretenu peut avoir les effets inverses et rendre l’information inaccessible. Hors sur un board numérique, si ils ne sont que trop peu customisables, ils sont souvent toujours lisible.

Board numérique : disponible à distance

Malgré certains ingénieux du métier, il reste difficile de partager un board physique quand nous avons une équipe distribuée. Et dans ce cas, toutes les solutions restent complexes à mettre en place et sont moins efficaces qu’un board numérique.

En revanche si parfois certains membres font du télé travail, il est possible d’utiliser la méthode du stick buddies (on mandate un collègue sur place de déplacer les post’it pour soi). Cela évite d’avoir un board numérique pour des cas spécifiques.

Board numérique : indicateurs automatiques

Si vous désirez avoir des indicateurs calculés automatiquement, seul le board numérique saura le faire (je ne vais pas parler des projets farfelus tentant de permettre cela sur un board physique).

Maintenant cela n’empêche pas d’avoir des indicateurs sur un board physique mais en effet cela imposera un peu plus d’effort.

Board physique : l’erreur est admise

On y pense pas forcément mais parfois le board numérique impose des règles et des contraintes qui rend l’erreur compliquée à modifier. La suppression ou le mauvais déplacement d’une carte peut avoir de nombreux impacts : indicateurs faussé, règles interdisant à l’équipe de supprimer une carte…

Et parfois, nous comprenons les conséquences que trop tardivement. Cela peut amener certains membres de l’équipe à devoir prendre du temps pour trouver une solution de contournement. Sur un board physique, pas de soucis, l’équipe fera ce qu’elle voudra.

La double saisie ?

Véritable problème qui arrive souvent dans certaines équipes : comment éviter la double-saisie ? Pourquoi la faire ? Pour information, la double saisie est le fait de modifier le board physique et le board numérique en parallèle.

Certaines équipes utilisent les indicateurs automatisés des outils tels que Service Now ou Jira. Ces superbes indicateurs vont permettre de centraliser les indicateurs de toutes les équipes pour faire un suivi…. totalement inutile du management. C’est le fameux syndrome de l’indicateur pastèque.

Mais malheureusement, il est parfois très difficile de se défaire de ses obligations à ce niveau. Le scrum master devra parfois prendre des mois si ce n’est plus pour faire comprendre que cette pratique doit s’arrêter.

Chaque équipe peut parfaitement suivre les indicateurs qui lui sont nécessaires sans utiliser d’outils ou en utilisant leurs propres outils.

Cependant le board physique apporte tellement qu’il peut être intéressant de faire la double saisie… Cela éviter d’exclure ce board physique. Mais certaines équipes ne le vivent pas bien ; il ne faut surtout pas forcer l’équipe à le faire. C’est à elle de faire ce choix de faire de la double saisie ou de ne plus faire le board physique.

Voilà tous les arguments qui permettront aux équipes de faire leur choix.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 499 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

1 Rétrolien / Ping

  1. Faire un scrum board complet - Blog Myagile Partner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.