Comment lancer un coaching individuel ?

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Il est parfois utile dans les entreprises de lancer des coaching individuels de membres de l’équipe. La première question sera alors, comment lancer un coaching individuel ?

Qu’est-ce que le coaching individuel ?

Le coaching individuel est un accompagnement réalisé à la demande pour amener une personne à renforcer ses points forts ou à diminuer ses craintes dans le but d’atteindre un objectif défini. Le coaché évoluera selon le cadre définit en début de coaching.

Dans certains cas, on peut même parler de coaching personnels quand cela va au-delà du cadre professionnel mais cela n’ira jamais dans un cadre de psychothérapie.

Lancer un coaching

Il existe un processus pour lancer un coaching individuel à respecter pour tenter d’aller vers le succès d’atteinte de l’objectif initial. Le coaching ne doit pas se lancer n’importe comment.

Une demande de coaching vient en général d’une personne tier même si il peut que le coaching soit demandé directement par le futur coaché. Le coaching ne peut fonctionner que si la personne a envie d’être coaché ; le coaching forcé n’aura aucun effet positif.

Cadre du coaching

Le cadre du coaching ainsi que le type de relation à avoir entre le coach et le coaché sera 100% déterminé par le coach ; un cadre de confiance devra être instauré pour que le coaché puisse s’exprimer librement sans qu’il puisse être inquiété par un tier. Ce n’est pas toujours un cadre évident à poser.

Il sera donc indispensable de reformuler la demande afin de s’assurer que l’ensemble des parties soient clair sur celle-ci, définir un cadre clair pour tout le monde et respecter le cadre de ce futur coaching.

En général, le cadre du coaching se fera en 8 étapes :

  1. premier entretien : le coaché rencontrera le coach ou plusieurs coachs afin de s’assurer que le coaché sera à l’aise avec le coach.
  2. entretien tripartite : le coach choisi par le coaché, le coaché et le demandeur de ce coaching définiront ensemble les objectifs de ce coaching ainsi que les indicateurs à suivre.
  3. contrat de coaching : afin de bien définir le cadre du coaching, on écrira un petit contrat afin de bien définir le cadre du coaching, les objectifs de celui-ci, les attendus, le lieu, la confidentialité et la périodicité des séances. Dans la cadre d’un coaching extérieur, le prix et les conditions associées y sont également importants
  4. définition de l’objectif : le coaché et le coach définiront ensemble plus clairement les objectifs, la planification de ceux-ci sur le temps dans le courant du coaching.
  5. séances d’accompagnement : l’accompagnement se fera en plusieurs séances selon le cadre définit précédemment.
  6. Entretien tripartite de mi-parcours : il est important de mesurer l’avancement du coaching à mi-parcours selon les objectifs initiaux.
  7. séances d’accompagnement : l’accompagnement se fera en plusieurs séances selon le cadre définit précédemment.
  8. Cloture du coaching : finalisation du coaching par un entretien tripartite pour mesurer l’avancée finale par rapport aux objectifs initiaux.

Le respect de ce déroulé sera vraiment important pour avoir un coaching de qualité.

Certaines entreprises mettent un procédé équivalent pour les coaching d’équipes afin d’être clair sur les attendus voire les engagements de l’équipe coachée. Cela peut donner lieu à une fin prématurée du coaching si le contrat n’est pas respecté.

Ce procédé peut paraitre stricte pour la mise en place d’agilité au sein d’équipes mais le contexte de certaines entreprises imposent ce type de procédé.

Conclusion

Ce type de procédures peut paraitre stricte mais il est parfois préférable de bien cadrer le coaching pour qu’il se déroule dans les meilleures conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.