Le coaching agile se divise en 8 rôles différents

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Le coaching agile peut se décomposer en 8 rôles différents : coach personnel, coach individuel, coach d’organisation, formateur, mentor, consultant, coach d’équipe, facilitateur.

Lors d’un exercice que nous avons pu faire avec un groupe de 18 coachs animé par Pablo P., nous avons déterminé l’ensemble des rôles qui caractérisent le coaching agile d’aujourd’hui. Je pense que nous avons plutôt bien fait le tour de ceux-ci.

Certains coachs se focalisent sur certains rôles afin de se spécialiser sur ceux-ci et d’autres travaillent plus ou moins sur l’ensemble des rôles que je vais présenter ci-dessous.

Coach d’équipe

En effet c’est le rôle le plus classique de notre métier car il est probablement le plus demandé par les grands groupes qui tentent de réaliser des transformations agiles ; cependant, la capitalisation de ce coaching d’équipe reste limité pour ces grands groupes car le turn-over est en général assez important.

Le coach va aider les équipes à comprendre ce que sont les méthodes agiles (le plus souvent d’ailleurs en scrum) ou à améliorer la méthodologie déjà en place. Le but de la démarche est de permettre à l’équipe de devenir auto-organisée. Cela passe souvent par la mise en place d’un scrum master expérimenté ou qu’il va coaché individuellement.

Quand l’équipe est auto-organisée, le coach agile se retire peu à peu ; il est important de bien comprendre que le coach agile n’est pas un membre de l’équipe mais une personne transverse qui vient temporairement aider l’équipe.

Attention cependant de ne pas se substituer au Scrum Master au risque de ne pas voir ce dernier évoluer et bien prendre son rôle ; j’ai déjà vu quelques coach agiles juniors faire cette erreur et de se positionner comme Scrum Master de l’équipe.

Coach personnel

Ce rôle est probablement le moins répandu mais certains coachs agiles ayant des connaissances du coaching personnel, n’hésiteront pas à faire du coaching personnel pour aider individuellement certaines personnes. Le coaching personnel est différent du coaching individuel car le coach agile va dans ce cas aider les gens en entrant dans leur intimé.

Ayant déjà eu recours au coach personnel dans le passé, il est vrai que cela m’a aidé à faire de vrais choix qui ont fait que ma vie est devenue ce qu’elle est aujourd’hui ; cette coach personnelle a su me donner la confiance suffisante pour réaliser des choix que je ne regrette absolument pas aujourd’hui bien au contraire.

Certains coachs agiles considèrent que ce rôle ne fait pas parti des rôles que doit prendre un coach agile ; je vous laisse seul juge.

Coach d’organisation

Certains coachs agiles se spécialisent dans le coaching d’organisation. C’est une brique relativement complexe car malgré des modèles existants, il est indispensable de créer un modèle unique à l’organisation où le coach intervient.

Comment auto-organiser les équipes ? Comment avoir un management horizontal ? Doit-on déssiloter ou siloter en trouvant des pratiques limitant les défauts de ces deux modèles ? Entre mettre un framework de type SAFe et trouver une organisation générale à des entreprises de plus de 1000 personnes, la tâche n’est pas simple ; je travaille sur ce sujet avec d’autres coachs actuellement et la tâche est assez rude… Mais vraiment intéressante.

Mettre en place du LeSS, Nexus, SAFe ou autres framework n’est qu’une petite partie du travail à réaliser surtout lors d’une grosse transformation agile ambitieuse.

Formateur

Le coach agile est un formateur d’équipe (sur l’agilité, le kanban, le scrum…) ou formateur de rôles tels que les Scrum Master ou les Product Owner. C’est un des rôles très classique que porte de nombreux coachs agiles.

La difficulté de ce rôle peut-être de s’imposer de ne pas complexifier les discours car les personnes face au coach agile peuvent n’avoir aucune connaissance dans le domaine.

Dernièrement, les entreprises cherchent de plus en plus des coachs qui ont de l’expérience terrain pour faire ce type de formation afin de s’assurer que le formateur connait bien son domaine.

Mentor

Le coach agile peut-être un mentor pour partager son métier ou ceux de l’agilité à d’autres personnes qui sont dans l’envie d’apprendre. Il accompagne ces personnes sur le terrain et ceux-ci apprennent par l’exemple.

Ayant eu deux excellents mentors dans le passé, je fais profiter moi aussi de cette technique à différentes personnes que je rencontre qui veulent vraiment apprendre. C’est enrichissant pour cette personne mais également pour moi même.

Dans le monde de l’agilité, on aime beaucoup faire référence au concept du Shuhari venant tout droit des arts martiaux.

Article : Shuhari : la philosophie de la transmission de l’agile

Consultant

Le coach agile peut aussi prendre la casquette du consultant qui va analyser et proposer des solutions sur diverses sujets. C’est souvent le rôle que j’engendre pour ma part quand je réalise des audits de maturité agile des entreprises afin de leur proposer différentes solutions pour s’améliorer.

Coach individuel

Le coach agile peut coacher individuellement certaines personnes pour qu’elle s’améliorent dans leur rôle. Il n’est pas rare que cela se fasse avec des Product Owner et des Scrum Master.

Il nous arrive également de coacher des managers lors de transformations agiles afin de les amener à accepter certains changements et/ou à devenir des manager 3.0.

Attention, le rôle de coach individuel est comme je le disais plus haut différent du coach personnel car dans ce rôle, seuls les aspects professionnels sont traités.

Facilitateur

En effet, il n’est pas rare que les coachs agiles soient des facilitateurs et aident dans l’organisation des réunions (voire atelier) et pour résoudre tout type d’obstacle.

Dans les centres agiles, il est judicieux d’ailleurs de mettre un Coach Master (en référence au Scrum) pour facilité ceux-ci surtout quand ils deviennent trop gros.

Article : Un coach master pour un centre agile ?

Conclusion

Voici dans les grandes lignes les 8 rôles que peuvent prendre les coachs agiles ; en effet, comme vous pouvez le constater, le rôle est en fait très éloigné du rôle de Scrum Master.

On peut trouver quelques rôles annexes que certaines entreprises tentent d’ajouter aux coachs agiles mais ceux-ci peuvent mener à mal les transformations en cours ; par exemple : le décideur, le reporteur de KPI…

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]

3 réponses sur “Le coaching agile se divise en 8 rôles différents”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.