La position basse en coaching agile

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

En coaching agile, il est essentiel de prendre une posture en position basse. Ce sont les coachés qui doivent prendre les décisions voire trouver les solutions par eux mêmes. Si cela est facile à dire, il n’est pas si simple de garder cette position surtout quand on a une grande expérience sur une sujet précis.

La position basse est une posture difficile à avoir. Vous allez comprendre pourquoi au sein de cet article.

Le coach agile peut endosser 8 rôles différents comme vous pouvez le voir dans un de mes précédents articles. On sortira le rôle de « consultant » que peut prendre parfois le coach agile dans cet article car c’est une posture particulière.

Article : Le coaching agile se divise en 8 rôles différents

Qu’est-ce que la position basse ?

Contrairement à la position haute (soit dominante) où l’on amènera les solutions sur un plateau, la position basse est une position où l’on amènera l’interlocuteur à prendre ses responsabilités.

Le coach agile sera en effet en position basse. Il mettra son ego de côté, il sera humble et il sera ravi de voir une équipe tester ses propres choix même si ils ne vont pas dans le sens de ses idées.

Sur certains sujets, le coach va donc poser des questions ouvertes et éviter d’amener les solutions sur un plateau. Il n’hésitera pas parfois à reformulez ce que disent les coachés sans en déformer le sens ; le but sera des les amener à compléter leurs propres propos.

Comment amener le Scrum dans une équipe ?

Sur des sujets précis comme le Scrum, le coach agile expliquera et sensibilisera sur ce que propose le Scrum sans rien imposer.

Et c’est ce qui n’est pas simple pour certaines personnes. Exemple : l’équipe ne veut pas faire les Daily du matin… Comment doit agir le coach agile ?

  • Se mettre en position haute et imposer la Daily
  • (ou) Se mettre en position basse et laisser l’équipe choisir

En effet, le coach agile n’est pas censé prendre une position haute et n’imposera pas le choix à l’équipe.

Cependant certains me diront alors : si le coach agile cherche de nombreux arguments pour faire comprendre à l’équipe que c’est une mauvaise idée de pas la faire… N’est-ce pas une position intermédiaire ?

En effet, autant le Scrum Master est le gardien de la méthodologie Scrum, autant ce n’est pas le rôle du coach agile. Ce dernier ne doit ni imposer, ni pousser les équipes à faire certaines pratiques.

Le coach agile pourrait d’ailleurs proposer des solutions alternatives et donner selon lui les pour et les contre de chaque solution. L’équipe doit faire ses choix et le coach les incitera à tester ceux-ci. L’équipe apprendra des résultats qu’ils soient positifs ou négatifs.

En effet, tout le monde n’arrive pas à prendre cette posture.

Différence avec la posture du consultant

La posture du coach est assez différente de la posture du consultant. Voici un exemple pour bien comprendre la différence entre les deux :

Consultant : « moi je vous conseille ça, car c’est vraiment ce qui marche. »

Coach : « est-ce que vous pensez que ce type de choses pourraient vous apporter quelque chose ? »

En consultant, je vois parfois des positions plus hautes mais cet exemple simple vous permet de bien comprendre la différence entre les deux postures. Le consultant n’a pas de position basse.

La position haute parfois utile

Dans certaines structures, certains coachs expérimentés vont prendre une position haute temporairement mais on parle de cas spécifiques voire exceptionnels. C’est souvent dans des cas d’urgence.

Il faut être honnête, parfois cela permet de débloquer des situations complexes impossibles à résoudre avec une position basse. Il faut par contre que le coach revienne vite à une position basse quand la situation est stabilisée.

Cependant, certains coachs agiles refusent catégoriquement ce type d’actions voire d’autres n’en ont pas le caractère. Je vous laisse seul juge de choisir votre positionnement sur cette pratique.

Conclusion position basse

Le coach agile doit se mettre dans une posture de position basse. J’espère que cet article vous aura éclairé sur la position basse qui n’est vraiment pas simple à mettre en pratique.

[ Article lu 2 fois aujourd'hui ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.