L’agilité à Singapour

agilité à Singapour
agilité à Singapour

J’ai profité d’un petit voyage pour tenter de découvrir le niveau d’agilité à Singapour. Et les différentes rencontres que j’ai fait ont été vraiment instructives.

Je remercie d’ailleurs deux coachs qui ont longtemps intervenus dans le passé sur le sol français avant de s’envoler pour ce petit état asiatique très dynamique : Guillaume Duquesnay et Jas Chong. Ils m’ont consacré du temps pour me parler de l’agilité sur Singapour.

Singapour et son petit côté Suisse

Comme la Suisse, Singapour est un état très propre dans son ensemble, une place où la sécurité est maximale et très riche par rapport à ses voisins asiatiques.

Mais au delà du pays que j’apprécie particulièrement, l’agilité est également semblable à celle que je découvre chaque jour en Suisse. L’agilité s’étend de plus en plus dans les entreprises singapouriennes : le petit état vit les trentes glorieuses de l’agilité.

Cependant, cela est souvent synonyme de découvertes, d’erreurs et de difficultés… Mais n’est-ce pas un passage obligatoire pour agiliser l’ensemble des entreprises ?

En France, les entreprises ont vécu des années similaires il y a prêt de 5 ans… D’ailleurs les problématiques rencontrées à Singapour sont des problèmes que nous rencontrons encore aujourd’hui en France.

Niveau de l’agilité ?

Ce titre provocateur n’a pas pour but réellement de mettre une note à l’agilité qui y est déployée. Mais je vais tenter de vous donner les informations que j’ai eu la chance d’obtenir.

Des processus lourds

Les banques singapouriennes (assurances et autres grands groupes) ont des processus tout aussi lourds que les banques françaises. L’agilisation s’y installe pas à pas et il ne faudra pas s’attendre à des miracles en seulement quelques mois.

Agilité à l’échelle

Le framework SAFe y est très présent mais certaines entreprises le rejettent à cause de la complexité de sa mise en place. On retrouve exactement les mêmes problématiques en France.

Certaines entreprises vont piocher dans différentes approches pour créer leur propre agilité à l’échelle : modèles spotify, SAFe, LeSS…

Turn-over

Le Turn over sur Singapour semble encore plus fort que sur la région parisienne. Je n’ai pas de chiffres à vous donner, mais les feedbacks que j’en ai montrent que ce turn over est un gros point de douleur pour les entreprises.

Management directif

Il est vrai que certaines grandes villes asiatiques ont une forte dépendance au management directif mais de ce que j’en ai compris, les points de blocages rencontrés sont similaires à ceux que nous rencontrons en France.

Encore trop traditionnel

Il est vrai qu’en France, de nombreux mouvements et de pratiques sont de plus en plus en place avec l’agilité : serious game, pratiques d’innovation, design thinking… L’univers agile de Singapour est à ce jour plus classique au niveau des pratiques mises en place.

Et pourquoi pas tenter l’aventure ?

Si vous acceptez le côté très stricte du pays et sa culture, l’aventure peut-être très intéressante pour tout coach agile ayant un peu de matière. Sachez que les coachs français seniors sont très appréciés dans cet état car ils viennent avec des pratiques et des visions plus avancées.

L’avantage pour les coachs français, c’est qu’un anglais parfait n’est pas attendu. D’ailleurs peu d’acteurs parlent « couramment anglais » dans cet état où les deux langues principalement utilisées sont le « chinois » et le « singlish »; le singlish étant une variante simplifiée de l’anglais (un patois local).

D’ailleurs de nombreux travailleurs à Singapour sont étrangers : indiens, chinois, européens, indonésiens, malaysiens, philippins… Les accents rencontrés y sont multiples.

Il faudra seulement accepter d’avoir un petit temps d’adaptation parce que les accents que vous rencontrerez seront vraiment différents de ceux que vous pourriez rencontrer en Angleterre ou aux Etats Unis. Il vous faudra aussi comprendre quelques structures simplifiées et modifiées comme :

  • « ok meh? »
  • « can lah » pour dire « Can I »
  • « can hor? » pour dire « Asking can I »
  • « can la? » pour « Actually is can? »
  • « bring you » pour dire « I bring you »
  • « makan » pour dire manger

Rien de sorcier, juste une habitude à prendre qui vient très vite. Pas de panique, si vous n’utilisez pas ces termes, les gens vous comprendront. Vous aurez plus de difficulté à faire comprendre votre accent parfois trop français pour les singapouriens.

Bien que vous retrouverez des structures difficiles à bouger (comme en France), vous pourrez également trouver des structures en attente réelle d’apprentissage.

Le niveau de vie à Singapour est relativement élevé par rapport à la vie parisienne ; il ne faut pas s’attendre à vivre dans la luxe mais votre situation pourra y être très confortable. En revanche, les français qui vont à Singapour profitent souvent de ces années pour visiter l’Asie ce qui demandera de gagner un salaire confortable. Pas de panique, les salaires des coachs agiles sont relativement élevés.

Cependant, être indépendant à Singapour est un parcours de combattant et il sera de loin préférable de démarrer comme salarié… Mais comme en France, cela impliquera de se plier aux règles bien présentes. Et pour des indépendants français, cela peut se transformer en impression de perte de liberté.

Conclusion l’agilité à Singapour

Si l’agilité à Singapour est plus récente, on y trouve de nombreuses entreprises qui tentent de se transformer. Si vous aimez les pays asiatiques, sachez que Singapour peut-être une bonne destination : mélange d’une grande modernité et de culture asiatique.

N’hésitez pas à nous partager votre vision si vous avez eu de l’expérience ces dernières années sur Singapour. Cela permettra de compléter cet article.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 490 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.