Le devops permet-il de gagner de l’argent ?

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Le devops est une culture qui a pour but de réaliser des gains à différents niveaux : consolider les mise en production, un travail plus collaboratif entre les gens, livrer plus souvent des mises à jour du produit et plus de qualité en général sur le produit.

La mise en place d’une culture devops n’est pas gratuite et loin de là : trouver un accompagnateur (coach), modifier les rôles dans la société (créer des profils devops), revoir l’organisation générale des équipes (voir d’éventuels déménagements), recréer une stack technique et une chaîne de mise en production… Comme vous le constatez, une transformation devops n’est pas gratuite et est coûteuse.

Fiabiliser les mises en production

Antoine Brière qui est DSI de Texa a d’ailleurs dit lors d’une table ronde DevOps organisée par TNP le 8 décembre 2016 : « De notre côté, ce n’était pas pour gagner de l’argent […] c’était pour fiabiliser des mises en production ».

Il est évident que la fiabilisation des mises en production est un gain financier sur le temps car cela peut éviter : des bugs qui nuisent aux clients et à l’image du site, des bugs repérés traitables rapidement…

Accélérer le time-to-market

Jean-Philippe Hervé, le directeur du du delivery de Voyages SNCF a dit : « Notre obsession, c’est de générer de la valeur business le plus vite possible pour occuper le marché face à une concurrence de plus en plus prégnante. C’était notre driver principal. »

En effet, l’un des avantages du devops est d’être capable d’être beaucoup plus réactif sur le marché pour faire face à un monde où les choses vont très vite. Il suffit de regarder le phénomène Uber qui a mis en déroute les taxis en seulement quelques années.

Le directeur de projet de Bouygues José Coulombeix a d’ailleurs dit : « L’objectif est de pousser en production très rapidement de nouvelles fonctionnalités et d’être très réactif. Et cela, ça finit par faire gagner de l’argent »

Avoir le pouvoir de pivoter rapidement

Beaucoup n’y pensent pas, mais le fait de pouvoir livrer rapidement sans risquer de mettre tout un système d’information en panne, permet de tester rapidement des premières versions de fonctionnalités.

Les idées ne sont pas toujours bonnes et il est préférable de s’en rendre compte rapidement afin de ne pas trop investir dans des fonctionnalités rejetées par les clients. Le devops permet de s’épargner de trop grosses pertes financières.

Jean-Philippe Hervé avait d’ailleurs souligné sur ce sujet :  « On fait beaucoup moins de gâchis […] On va tellement vite ou tellement tôt auprès du client qu’on constate qu’elles ne servent à rien et ne génèrent pas de business. On les retire alors très vite et elles coûtent finalement assez peu cher. »

Produire plus au même prix

Pour certaines entreprises, la mise en place du devops a pour objectif de produire plus de chose avec autant de ressource. C’est d’ailleurs ce qu’avait souligné Pierre-Benoit Chapuisat, directeur des projets informatiques à la Société Générale : « Ils nous demandent de livrer plus et plus vite, pas forcément en mettant plus d’argent. Il y a donc bien un sujet de coûts évités, nous permettant de produire plus. »

Conclusion

Il y a différentes raisons qui amènent les entreprises à adopter le devops mais qui au final font toutes gagner de l’argent.

Cependant il ne faudra pas oublier d’investir pour bénéficier plus tard de tous ces avantages car le devops ne se met pas en place en un jour. De plus comme le rappel le DSI de Texa, il faut investir dans les environnements pour y gagner grâce aux tests : « Etre dans un rythme effréné impose de pouvoir tester. Or quand on est dans un domaine complexe, il faut multiplier les environnements et découpler les données. »

Les gains pour certains comme le directeur de projet de Bouygues semblent impressionnants : « On gagne beaucoup, oui, en divisant les coûts au moins par deux. C’est mesuré. Nous gagnons en délai, en qualité… ».

Le devops est un investissement important qui permet de réaliser de belles économies à l’avenir. Etes-vous prêt à vous y mettre à 100% ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *