Bien définir la gouvernance de l’équipe agile

Gouvernance de l'équipe agile
Gouvernance de l'équipe agile

Il est important de bien définir la gouvernance de l’équipe agile pour s’assurer que chaque personne soit conscient des tâches qui lui sont attribuées. Certains vont trouver cet exercice inutile et pourtant je vois régulièrement des confusions se mettre en place.

Une gouvernance mal définie dès le départ est souvent synonyme de divergences et d’incompréhensions.

Bien définir la gouvernance de l’équipe agile

Il y a un atelier très simple pour définir la gouvernance de l’équipe. On fait un tableau sur lequel on mettra les différents rôles existant au sein de l’équipe.

Dans certains grands groupes, il pourra y avoir d’autres rôles complémentaires aux 3 rôles clés proposés par le scrum ; on pourrait avoir par exemple un proxy product owner ou un testeur. Cet article n’a pas pour but de juger de ces pratiques.

Article : Qu’est-ce un Proxy Product Owner ?

Cet atelier se fera avec l’ensemble de l’équipe sans exception pour s’assurer que tout le monde est d’accord avec la gouvernance qui va se définir. Il faut compter 1h ou 2h pour réaliser cet atelier.

Voici un tableau d’exemple dans lequel l’équipe mettra des post’it pour définir les tâches que chaque rôle devra tenir.

Gouvernance de l'équipe agile
Gouvernance de l’équipe agile

Quand le contexte impose des processus lourds, il faudra également indiquer les tâches (certes non agiles) obligatoires que certains rôles devront effectuer. Cet atelier permet ainsi de faire profiter à l’ensemble de l’équipe des différentes complexités qui peuvent intervenir au cours du projet ; c’est réellement un moment de partage fort.

Si tout l’équipe de réalisation est composée de junior (bien évidemment à éviter), je conseille fortement de faire intervenir une personne extérieure ayant un peu d’historique au sein de la structure.

N’est-ce pas trop formel de définir la gouvernance de l’équipe agile ?

Dans les méthodes agiles, on structure énormément le cadre des équipes. Cela permet d’éviter de nombreuses errances inutiles régulièrement rencontrées quand la gouvernance n’est pas claire.

Cette gouvernance pourra potentiellement changer au fur et à mesure que l’équipe complète prenne en maturité. Cela devra par contre être formalisé.

Conclusion gouvernance de l’équipe agile

Bien définir la gouvernance de l’équipe agile est un apport au cadre de l’équipe essentiel pour le bon fonctionnement de celle-ci. Dans les grands groupes, il est rare que celle-ci soit difficile tant les processus imposés sont complexes ; des rôles se rajouteront, des tâches seront imposées même si ceux-ci n’existe pas dans le scrum.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 499 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

2 Rétroliens / Pings

  1. La framing agile 1.1 : les nouveautés - Blog Myagile Partner
  2. Le framing agile 1.1 : les nouveautés | Agile Framing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.