Calcul de la vélocité

calcul de la vélocité

Plusieurs personnes découvrant le scrum me demandent ce qu’est la vélocité et quel est le calcul de la vélocité. J’ai donc décidé de réaliser un article très simple pour les aider.

Définition de la vélocité

La vélocité d’un sprint représente le nombre de point d’effort (ou jours idéaux) total de l’ensemble des éléments qui sont terminés à 100%.

Article : Comment mettre des points d’effort dans une équipe ?

Pour la vélocité, nous ne prendrons pas les points d’effort (ou jours idéaux) des éléments qui n’ont pas pu être 100% finalisés pendant le sprint ; et nous ne prendrons pas un pourcentage de réalisation des demandes en cours de réalisation.

Calcul de la vélocité

Le calcul de la vélocité est très simple à réaliser. Voici un exemple en image d’un board en fin d’un sprint :

calcul de la vélocité
calcul de la vélocité – en rouge les points d’effort de chaque demande

En fin de sprint, nous prendrons les points d’effort de chacune des demandes en « done » et nous les additionneront. Nous obtenons ainsi la vélocité du sprint qui se termine.

Différence entre la vélocité et la capacité

Maintenant que le calcul de la vélocité est réalisé, les équipes peuvent en découler la capacité de faire des équipes. Nous prenons en général la moyenne des 3 derniers sprints pour définir la capacité de l’équipe lors du prochain sprint.

Si l’équipe est constante, la vélocité finale devrait être assez proche de la capacité définie en début de sprint.

Cependant petit rappel important, si ce calcul de la capacité de faire permet au Product owner d’avoir une idée du contenu des prochains sprints, il faut  toujours laisser les développeurs valider leur capacité de faire au début de chaque sprint.

Article : Laissez vos développeurs choisir leur capacité !

Conclusion calcul de la vélocité

Très demandé en scrum, la vélocité n’est pas forcément un excellent indicateur. Il faut d’ailleurs faire très attention à ne pas confondre cet indicateur qui a pour but d’aider le Product Owner pour organiser les sprints et la productivité d’une équipe.

La vélocité se base sur un indicateur abstrait dans le cadre des points d’effort et son augmentation ou sa diminution au fur et à mesure des sprint n’indiquera pas forcément une augmentation ou une baisse de productivité. Certaines équipes adaptent la vélocité selon certains facteurs : meilleure connaissance du produit, nouvelle difficulté rencontrée…

Article : La vélocité, un indicateur obligatoire en Scrum ?

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 475 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

1 Rétrolien / Ping

  1. La vélocité à 0... Vraiment impossible ? - Blog Myagile Partner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.