Comment commencer un projet Agile ?

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Commencer un projet Agile n’est pas aussi si simple que cela peut le paraître au premier abord. Nous allons donc voir comment nous pouvons commencer un projet qu’on voudrait faire en Agile.

Situation de base

Un dirigeant vous contacte pour vous dire :

« Je désire refaire intégralement mon logiciel de gestion de location de véhicule en mettant ma société en Agile car du peu que je me suis renseigné, l’Agile semble me permettre d’accélérer mon time-to-market. J’ai 5 développeurs mais j’ai la capacité d’investir pour avoir une équipe de 30 personnes. D’ailleurs j’ai déjà embauché 10 personnes qui nous rejoignent la semaine prochaine. (il restera 15 personnes à embauche) »

La première question qui se pose à ce moment là, c’est comment optimiser le démarrage du projet qui commence déjà à coûter de l’argent ?

Comment démarrer notre projet ?

La première chose à faire est de voir au plus vite les meneurs du projet pour comprendre en quelques mots l’étendue du projet : projet web ? projet mobile ? options dans les grandes lignes ?

On va d’ailleurs rapidement définir un premier Product Owner de ces échanges car il y a souvent un des meneurs qui aura une très bonne vision du projet à réaliser. Celui-ci ne sera pas forcément le Product Owner jusqu’à la fin du projet mais on aura besoin de lui pour démarrer rapidement le projet. J’ai déjà vu un Product Owner changer en cours de projet car il s’est avéré qu’une personne était en fait plus adaptée pour prendre ce rôle.

Une première séance de Story Mapping (4h peut suffire) peut être fort utile afin d’avoir une première vision claire du projet. Nous ne serons pas en présence de la version définitive mais elle peut déboucher à une première vision globale du produit.

Je vous propose d’aller voir comment faire une story mapping : article Commençons par un story mapping.

Deux issues de cette première cérémonie sont possibles :

  • Le Product Owner a une bonne vision du produit ce qui permet de passer dès la fin de la cérémonie aux étapes suivantes
  • Le Product Owner n’est pas clair sur ses besoins, et il faudra continuer à clarifier le fond du projet ; celui-ci n’arrive pas à proposer une story mapping pendant ces 4h.

Faire un Discovery & Framing

Dans le cas d’un projet qui n’est pas du tout clair, il va falloir mettre en place une stratégie plus complète pour tenter de déterminer concrètement et rapidement ce que sera le projet sur lequel on travaille (au moins dans les grandes lignes) ; ce ne sera pas grave si certaines choses venaient à changer en cours du projet car c’est justement l’un des atouts de l’agilité.

Phase de Discovery

Cette première phase est une phase de découverte. Vous allez tenter d’avoir ce type d’approche :

  • Faire des hypothèses de workshop
  • Préparer les questions que vous poserez aux clients
  • Interviewer les clients
  • Faire une synthèse des réponses des clients

Dans les grands groupes, cette phase peut-être plus longue que vous l’imaginez et parfois la patience sera obligatoire. Les clients ne seront pas forcément très disponibles voire ne seront pas forcément dans les mêmes locaux.

N’essayez pas de forcer un planning complet de cette phase car vous ne savez pas aujourd’hui le temps que pourrait prendre cette phase et vous rentreriez dans un concept de waterfall ce qui est anti-agile.

Adaptez-vous par rapport à votre avancement sur le projet.

Phase de framing

Cette phase est assez complète et va permettre d’être beaucoup plus clair sur le produit final qu’on désire avoir. Nous allons avancer en faisant plusieurs workshop :

  • Définition des personas ; définir leurs buts et leurs besoins sur le projet
  • Définir les premiers thèmes du projet
  • Déterminer rapidement les besoins techniques pour qu’on puisse démarrer le socle ou une première démo
  • Définir rapidement le MVP du projet (article qu’est-ce le MVP)
  • Définir le scénario du projet (avec un story mapping de plus en plus complet)

Commencer les développements

Si l’équipe décide d’utiliser du Scrum, il n’est pas forcément judicieux de commencer directement par faire un Scrum avec un « Sprint 0 ».

Comme vous le savez, les user-story sont des demandes fonctionnelles et ne prennent pas en compte un détail d’importance d’un nouveau projet : le socle technique ! Du coup le Sprint 0 n’aura que très peu de sens car le manque du socle technique sera un élément très perturbateur ; il existe selon moi des méthodes beaucoup plus intéressantes voire même plus Agile dans leurs concepts que ce Sprint 0;

Pour ma part, j’aime bien procéder un démarrage avec des Bootcamps qui permettent aux équipes de travailler ensemble sur ses sujets techniques qui permettront de démarrer par un Sprint 1 directement.

Voici un exemple sur notre projet de location de véhicule :

Partie 1 :

  • Bootcamp : quels frameworks/langage pourraient être utilisé en back-end ?
  • Bootcamp : quels langages pour nos apps mobiles ?
  • Bootcamp : quelles méthodes d’ingénierie existent qu’on pourrait utiliser ?

Ces bootcamp se font à 2 ou 3 personnes qui vont faire de la veille sur différents sujets qui seront traités ensuite dans le bootcamp général.

Partie 2 :

On fait ensuite un bootcamp général en rassemblant les équipes techniques pour qu’elles prennent des décisions et qu’elles nous proposent un premier prototype technique. Il est évident que tout ne sera pas encore fait mais ça permettra de démarrer notre Sprint 1.

Côté produit :

Pendant ces 2 phases techniques, les métiers et le Product Owner pourront affiner la Story Mapping et la transformer en Backlog.

Travail collectif :

Pendant ces deux phases techniques, le Product Owner va faire quelques Product Backlog Refinement (grooming) qui lui permettra d’affiner ses user-story et donc de préparer son premier sprint.

Voici un article qui parle d’ailleurs de cette cérémonie : le Product backlog Refinement.

Ateliers Agile :

Si les équipes ne connaissent pas l’Agile et le Scrum, des ateliers seront réalisés pendant ces deux phases techniques par le Coach Agile pour amener les équipes à comprendre le Scrum et à s’accaparer la culture Agile.

L’atelier du Lego for Scrum est souvent très apprécié pour son côté très ludique :

Lego for Scrum
Lego for Scrum

Le Sprint 1

Dès que le prototype est en place sur lequel on peut travailler et que le Product Owner a assez de matière pour proposer un Sprint 1, il sera alors l’heure de commencer le premier Sprint de votre projet.

Vous avez à présent tout ce qu’il faut pour comprendre comment lancer un premier projet Agile. N’oubliez pas de vous faire accompagner par un coach Agile comme moi pour faire un démarrage optimal de vos projets.

2 réponses sur “Comment commencer un projet Agile ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.