Lean UX selon SAFe

Lean UX selon SAFe
Lean UX selon SAFe

Lean UX, ou Lean User Experience (Expérience Utilisateur Lean), est une approche d’équipe visant à améliorer la conception de produits en mettant moins l’accent sur un design théoriquement idéal et davantage sur l’apprentissage itératif, l’expérience globale de l’utilisateur et les résultats pour les clients.

Le design Lean UX étend le rôle traditionnel de l’UX au-delà de la simple exécution d’éléments de conception et de l’anticipation de l’interaction des utilisateurs avec un système. Au lieu de cela, il encourage une vision beaucoup plus complète de pourquoi une fonctionnalité existe, des fonctionnalités nécessaires pour la mettre en œuvre et des avantages qu’elle apporte. En obtenant des retours immédiats pour comprendre si le système répondra aux objectifs commerciaux fondamentaux, le Lean UX fournit une méthode en boucle fermée pour définir et mesurer la valeur.

Site : SAFe framework

Les principes de Lean UX

Généralement, l’UX représente la perception qu’un utilisateur a d’un système : facilité d’utilisation, utilité et efficacité de l’interface utilisateur (UI). La conception UX se concentre sur la création de systèmes qui démontrent une compréhension approfondie des utilisateurs finaux. Elle prend en compte les besoins et les désirs des utilisateurs tout en tenant compte de leur contexte et de leurs limitations.

Lors de l’utilisation de méthodes Agiles, un problème courant est de savoir comment intégrer au mieux la conception UX dans un cycle d’itération rapide, ce qui se traduit par une implémentation complète de la nouvelle fonctionnalité. Lorsque les équipes tentent de résoudre des interactions utilisateur complexes et apparemment subjectives tout en développant simultanément des livrables incrémentiels, elles peuvent souvent passer par de nombreuses conceptions, créant de la frustration avec la méthodologie Agile. Heureusement, le mouvement Lean UX adresse cette problématique en utilisant des approches de développement Agile avec une mise en œuvre Lean Startup. Les principes, les pratiques et les méthodes du framework SAFe reflètent cette réflexion.

Le Processus Lean UX

Dans le Lean UX, Gothelf et Seiden décrivent un modèle qui a été adapté à SAFe, comme dans l’image ci-dessous :

Lean UX par SAFe
Lean UX par SAFe

Hypothèse de Bénéfices : L’approche Lean UX commence par une hypothèse de bénéfices. Les équipes Agiles et les concepteurs UX acceptent que la bonne réponse est inconnue à l’avance. À la place, les équipes appliquent des méthodes Agiles pour éviter le modèle Big Design Up-front (BDUF), en se concentrant sur la création d’une hypothèse sur le résultat commercial attendu de la fonctionnalité. Ensuite, elles implémentent et testent cette hypothèse de manière incrémentielle.

Cohorte de Bénéfices : L’ensemble de l’hypothèse de bénéfices se poursuit en développant des fonctionnalités et des capacités en utilisant le processus Lean UX décrit ici. En conséquence, les équipes Agiles et les Trains de Réalisations Agiles (ARTs) peuvent exploiter une stratégie commune pour générer un développement rapide, des retours rapides et une expérience utilisateur holistique qui enchante les utilisateurs.

Collaboration sur la Conception

Traditionnellement, la conception UX a été un domaine hautement spécialisé. Les personnes douées pour le design, ayant une affinité pour l’interaction utilisateur et une formation spécialisée, étaient souvent entièrement responsables du processus de conception. L’objectif était de réaliser des conceptions parfaites dès le début, avant la mise en œuvre. Mais ce travail était souvent effectué en silos par des spécialistes qui connaissaient plus ou moins le système et son contexte. Le succès était mesuré par la conformité de l’interface utilisateur implémentée avec la conception UX initiale.

Dans le Lean UX, cela change radicalement :

« Lean UX n’a pas le temps pour les héros. L’ensemble du concept de la conception en tant qu’hypothèse détrône immédiatement les notions de l’héroïsme ; en tant que designer, vous devez vous attendre à ce que bon nombre de vos idées échouent lors des tests. Les héros n’admettent pas l’échec. Mais les designers Lean UX l’acceptent comme faisant partie du processus. »

Conception Collaborative

L’étape d’exploration continue prend l’hypothèse et facilite un processus continu et collaboratif qui sollicite l’avis d’un groupe diversifié de parties prenantes : architectes, clients, propriétaires d’entreprise, propriétaires de produits et équipes Agiles. Ce groupe affine davantage le problème et crée des artefacts qui expriment clairement la compréhension en cours, notamment des personas, des cartes d’empathie et des cartes d’expérience client.

Construire une Fonctionnalité Minimale Marchande (FMM)

Avec une hypothèse et une conception, les équipes peuvent mettre en œuvre la fonctionnalité sous la forme d’une Fonctionnalité Minimale Marchande (FMM). La FMM devrait être la plus petite quantité de fonctionnalités à fournir pour qu’un client reconnaisse une valeur et que les équipes puissent savoir si l’hypothèse de bénéfices est valide. En créant une FMM, les ARTs appliquent le Principe SAFe n°4 – Construire de manière incrémentielle avec un cycle d’apprentissage rapide, intégré pour implémenter et évaluer la fonctionnalité.

Mise en Œuvre du Lean UX dans SAFe

Le Lean UX diffère de l’approche traditionnelle et centralisée de la conception UX. La principale différence réside dans la manière dont les aspects pilotés par l’hypothèse sont évalués en implémentant le code, en instrumentant lorsque cela est applicable et en recueillant les commentaires des utilisateurs dans un environnement de mise en scène ou de production. La mise en œuvre de nouveaux designs relève principalement de la responsabilité des équipes Agiles, travaillant en collaboration avec les experts Lean UX. Bien sûr, ce changement, comme de nombreux autres avec le développement Lean-Agile, peut entraîner des modifications importantes dans la manière dont les équipes et les fonctions sont organisées, permettant un flux continu de valeur.

Dans l’ensemble, le Lean UX offre une approche itérative, collaborative et centrée sur l’utilisateur pour concevoir des produits qui répondent mieux aux besoins des clients. En combinant l’agilité du développement avec la réflexion Lean, les équipes peuvent créer des produits et des expériences utilisateur de grande qualité en éliminant le gaspillage, en favorisant l’apprentissage continu et en fournissant une réelle valeur aux clients.

[ Article lu 4 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 942 Articles
  Paquet Judicaël (expert en transformation et AI) Mes activités en France et en Suisse : - ingénieur prompt - coach AI - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile, prompt AI, Intelligence artificielle. [Me contacter]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.