Weighted Shortest Job First (WSJF) – Concept

weighter shortest job first wsjf
weighter shortest job first wsjf

Le Weighted Shortest Job First (WSJF) est un modèle de hiérarchisation très controversé dans l’univers de l’agilité. Si il est utilisé dans le framework SAFe, certains agilistes le considèrent comme un mauvais modèle. Nous allons profiter de cet article pour comprendre son concept.

Qu’est-ce que le Weighted Shortest Job First (WSJF) ?

Le Weighted Shortest Job First (WSJF) est un modèle de hiérarchisation utilisé pour séquencer le travail pour un bénéfice économique maximal.

Le WSJF est estimé comme le coût relatif du retard divisé par la durée relative du travail. Dans un système basé sur les flux, les priorités doivent être continuellement mises à jour pour fournir les meilleurs résultats économiques. En d’autres termes, le séquencement des tâches produit les meilleurs résultats plutôt qu’une hiérarchisation basée sur un retour sur investissement théorique pour chaque tâche.

À cette fin, SAFe applique WSJF pour hiérarchiser les backlogs. Les backlogs sont continuellement hiérarchisés en fonction d’un algorithme WSJF qui utilise la valeur utilisateur et commerciale relative, la criticité temporelle, la réduction des risques et/ou la création d’opportunités et la taille des tâches. WSJF ignore également commodément et automatiquement les coûts irrécupérables, un principe fondamental de l’économie Lean.

Concept du WSJF

Le Weighted Shortest Job First (WSJF) est basé sur l’idée que les éléments de travail qui ont le plus d’impact sur l’entreprise et qui peuvent être terminés le plus rapidement doivent être priorisés en premier.

Le calcul pour obtenir le WSJF est celui-ci que nous détaillerons ensuite :

calcul wsjf en safe
calcul wsjf en safe

Cost of Delay (CoD)

Pour calculer le WSJF, il faut commencer par détermine le Cost of Delay (CoD) vu sur l’image ci-dessus comme ceci :

calcul cost of delay safe
calcul cost of delay safe

User – Business Value : la valeur relative pour les utilisateurs ou le business. Les stakeholder choisissent celle-ci selon l’apport potentiel de la fonctionnalité.

Time criticality : la valeur de l’utilisateur/de l’entreprise se dégrade-t-elle avec le temps. Y a t il des impacts si la fonctionnalité prend du retard ?

Risk reduction and/or opportunity enablement : ce que cela fait pour notre entreprise. La fonctionnalité peut elle risquer ou faciliter le développement d’une autre ?

Job duration

L’élément suivant de l’équation, le dénominateur de WSJF, est le Job Duration (durée du job). Cette durée peut également être difficile à déterminer, surtout au début, lorsque la capacité disponible et le temps nécessaire pour chaque tâche sont inconnus. En d’autres termes, avant de faire le travail, il est difficile de savoir qui y travaillera, combien de personnes peuvent être engagées et combien de temps cela prendra.

Cependant, étant donné que les travaux plus importants prennent plus de temps à terminer que les plus petits, la taille du travail peut être utilisée comme un bon indicateur de la durée. L’utilisation de la taille du travail comme approximation de la durée donne un calcul simple pour comparer les job via WSJF.

calcul wsjf en safe
calcul wsjf en safe

Nous utiliserons ainsi la suite de Fibonnacci pour déterminer ces tailles : 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21…

Calcul final du Weighted Shortest Job First (WSJF)

Le calcul et la hiérarchisation réels sont plus simples que l’explication qui nous amène à ce point. Comparez les tâches (trois fonctionnalités, dans cet exemple) pour chaque composant CoD et la taille de la tâche à l’aide d’un simple tableau ou d’une feuille de calcul (image ci-dessous). Comme pour l’estimation des user story, des valeurs plus élevées reflètent une incertitude plus élevée. Des instructions spécifiques suivent :

  • Commencez par estimer les paramètres CoD dans les colonnes 1, 2, 3, une colonne à la fois, en réglant le plus petit élément sur « 1 ». Ensuite, déterminez l’estimation des autres jobs par rapport à ce job. Remarque : il est essentiel de s’assurer que chaque colonne a un « 1 » représentant le plus petit élément, car cela normalise les paramètres les uns par rapport aux autres.
  • Additionnez chaque composant pour calculer le CoD dans la colonne 5.
  • Estimez la taille du travail dans la colonne 6 ; encore une fois, en donnant au plus petit travail un 1.
  • Calculez le WSJF en divisant le CoD par la taille du travail.

Le WSJF le plus élevé est le prochain job le plus important à faire.

exemple calcul du wsjf
exemple calcul du wsjf

La première application ne sera pas parfaite loin de là mais l’équipe adoptera la pratique au fur et à mesure de l’utiliser.

Article réalisé à partir de l’article originale de SAFe : Article

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 799 Articles
  Paquet Judicaël (expert en transformation et AI) Mes activités en France et en Suisse : - ingénieur prompt - coach AI - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile, prompt AI, Intelligence artificielle. [Me contacter]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.