Principe de Pareto en gestion de projet

principe de pareto
principe de pareto

Nous entendons souvent parler du principe de Pareto que nous appelons aussi loi des 80-20. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Pourquoi l’utilise t’on souvent dans le monde de l’agilité ?

Principe de Pareto – définition

Ce principe de Pareto aussi appelé la loi des 80-20 est le résultat d’un constat souvent réalisable : 80% des effets sont les conséquences de 20% des causes.

Ce principe a été créé par  l’économiste italien Vilfredo Pareto au XIXe siècle en Italie. Il remarque selon des données provenant de plusieurs pays que 20% des plus riches payait environ 80% des impôts.

Ce principe de Pareto a ensuite été considéré comme applicable dans de nombreux secteurs comme :

  • 20% des clients représentent 80% du CA
  • 20% des clients sont à l’origine de 80% des réclamations
  • aussi 80% des accomplissements provient de 20% des efforts

Principe de Pareto en gestion de projet

Beaucoup de personnes constatent encore aujourd’hui en gestion de projet que :

  • 20% des défauts causent 80% des problèmes
  • 80% de la réussite provient de 20% des tâches
  • 80% de la réussite du projet provient de 20% de l’effort
  • 20% des employés vont générer 80% de la valeur

Prioriser les 20% de tâches apportant 80% de la valeur

Avec le principe de Pareto, l’idée est ainsi de mettre en avant que la priorisation des actions dans un projet est indispensable pour délivrer énormément de valeurs. En effet, avec un fonctionnement agile en utilisant un backlog dynamique, la valeur livrée sera nettement plus importante. Et si toutes les tâches ne sont pas finalisée le jour de la date imposée, le principal est d’avoir réalisé ces 80% de la valeur par 20% des tâches.

C’est pour cela que certains projets fonctionne en VDD (Value Driven Development) pour la priorisation du backlog. Ce concept est basé sur le principe de Pareto.

L’objectif c’est de suivre ce type de courbes de livraison de valeur :

backlog - livraison par valeur business
backlog – livraison par valeur business – principe de Pareto

La qualité est d’autant plus importante

La loi des 80-20 met en avant l’importance d’avoir des produits de qualité. Il faut s’épargner ces 20% des défauts qui vont engendrer ces 80% de problèmes ; en effet, les problèmes sont un coût à ne pas négliger.

L’approche software craftsmanship amène justement cette qualité qui a longtemps été oublié dans les projets de création d’application.

Les RH (ressources humaines) peuvent faire du 80-20

Dans certaines entreprises bien que cela ne se dit pas, nous constatons que 20% des employés génèrent 80% des résultats.

Cela peut amener à imaginer qu’au recrutement d’une équipe, il peut être intéressant de prendre un leader qui représentera ces 80% des réalisations au démarrage du projet ; mais en agile, on amènera ce leader à faire inverser cette tendance en accompagnant les juniors à devenir plus performant sur le temps.

 

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 632 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.