Les différents protocoles de décision

protocole de décision
protocole de décision

Pour mettre en place un bon système décisionnel au sein de la structure, il faut connaitre les différents protocoles de décision. Cet article va vous éclairer sur les différents protocoles de décision existant afin que vous choisissiez celui qui semble le plus adapté à vos besoins.

Il est très important pour un manager agile de connaitre les différents protocoles de décision existant car ceux-ci peuvent l’amener à améliorer considérablement son management.

Les différents protocoles de décision

Décision unilatérale

Ce protocole de décision est simple à comprendre. Une personne prend la décision pour les autres ; c’était souvent le protocole utilisé dans les organisations où la hiérarchie est un des piliers de l’entreprise.

Bien que de moins en moins recommandé, il apparait dans un des exercice du Management 3.0 (delegation poker) où l’équipe donne ce mandat au manager de l’équipe.

Ce protocole de décision est souvent associé au terme « top-down » de moins en moins apprécié au sein des entreprises.

Risques : cela peut amener à des incompréhension voire des contestations
Avantages : c’est le protocole le plus rapide

Décision à l’unanimité

Ce protocole de décision est très complexe dans sa mise en place car il exige que tous ceux qui participent à la décision valident unanimement la décision. Il est obligatoire d’avoir l’approbation de l’ensemble des participants.

Ce protocole peut amener rapidement ces décisions à prendre énormément de temps ou à bloquer la capacité de prendre des décisions. Il est en général très peu recommandé.

Nous appelons également ce protocole, la décision par consensus.

Risques : cela peut amener à ne jamais prendre de décision
Avantages : quand la décision est prise, personne ne contestera

Décision par majorité

Ce protocole de décision est assez classique. C’est la majorité des participants qui dicteront quelle est la décision validée.

En cas d’égalité entre deux choix, une majorité devra être trouvée entre ces différents choix possible partageant le même nombre de votant.

Risques : cela peut amener de la contestation et insatisfaction
Avantages : dans tous les cas, une décision sera prise

Décision par majorité graduée

Ce protocole de décision fonctionne de la même manière que le protocole précédent mais il s’effectuera en plusieurs étapes successives. C’est d’ailleurs le protocole utilisé pour les élections en France.

Ce protocole n’est à utiliser que si la décision doit sur porter sur un choix entre 4 décisions possibles voire plus.

Une première votation amènera les participants à réduire les premiers choix (à 2 ou 3 choix par exemple). Puis une deuxième votation amènera les votant à réaliser un choix final sur les éléments ayant reçus le plus de suffrage au tour précédent.

Risques : cela peut amener de la contestation et insatisfaction
Avantages : dans tous les cas, une décision sera prise. Une deuxième étape peut diminuer les potentielles contestations et insatisfactions futures

Décision par consentement

Ce protocole de décision est proche de la décision à l’unanimité ; cependant il amène une petite différence notable qui peut énormément changer les résultats.

Contrairement à la décision à l’unanimité, ce protocole de décision considèrera que les personnes « neutres » ne seront pas un frein à la décision finale ; cela permet d’assouplir légèrement ce protocole de décision et d’amener à des décisions plus rapides.

C’est d’ailleurs le protocole de décision utilisé par l’ONU ; les décisions ne sont pas prise que si un membre de l’organisation met son droit de véto. Et cela peut amener à de véritables blocages parfois non souhaités.

Risques : cela peut amener à ne jamais prendre de décision
Avantages : quand la décision est prise, personne ne contestera

L’advice process

Ce protocole de décision est encore peu répandu mais il tente d’apporter une réponse aux problématiques des autres protocoles de décisions. Même si son nom n’est pas populaire, il semble pourtant se répandre dans nos structures.

La décision sera prise par les experts les plus concernés par la décision mais l’avis de tous sera demandé. Ce protocole de décision n’est pas parfait mais a le mérite de proposer une alternative intéressante aux protocoles de décisions très classiques.

Risques : cela peut quand même amener à des incompréhensions
Avantages : la décision n’est pas centralisée sur une personne mais sollicite ceux qui sont le plus à même de prendre la décision (possibilité d’erreur plus faible)

Conclusion protocoles de décision

Pour conclure, vous connaissez maintenant tous les grands protocoles de décision existant. Si votre protocole de décision actuel ne semble pas fonctionner, vous pouvez tester un des autres protocoles proposés au sein de cet article.

Aucun des protocoles de décisions n’est parfait mais selon votre contexte, vous pourrez utiliser celui qui semble le plus adapté.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 551 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.