Méthode agile scrum, exemple

methode agile scrum exemple
methode agile scrum exemple

Voici un article pour comprendre la méthode agile scrum. Quoi de mieux qu’un exemple pour comprendre ? En effet, si vous découvrez l’agilité, il n’est pas simple au départ de comprendre ce qu’est une méthode agile scrum.

D’ailleurs vous pouvez regarder la vidéo de La Minute Agile qui explique en vidéo ce qu’est une méthode agile scrum :

Prenons un sujet en exemple

Pour commencer, je désire créer un nouveau blog dédié à la méthode agile scrum appelé scrum.sg.

Voici ce que présentera ce blog :

  • tous les éléments définit par le framework scrum
  • ne présentera que des éléments du scrum guide
  • proposera des illustrations claires

Le sujet est simple mais permettra de bien poser les bases de notre exemple. En effet, quoi de mieux qu’un bon exemple pour bien comprendre ce qu’est une méthode agile.

Le mindset avant la méthode agile scrum

Il est essentiel de bien comprendre le mindset agile à avoir avant de lancer son projet en méthode agile. Si vous vous lancez directement, vous risqueriez de très mal appliquer la méthode agile.

En effet, sans comprendre le mindset à avoir, les équipes auront tendances à appliquer ce qu’ils appliquaient avant avec les méthodes traditionnelles. Pour ne pas cette erreur, il est indispensable de bien comprendre la culture agile qui guidera la façon d’appliquer la méthode agile.

D’ailleurs voici une vidéo de La Minute Agile qui explique le mindset à avoir pour bien appliquer une méthode agile :

Comme le montre la vidéo, il est très important de bien comprendre ce qui qualifie un mindset agile. Voici une représentation simplifiée de celle-ci :

culture d'entreprise agile
culture d’entreprise agile

Ainsi comme vous pouvez le voir un mindset agile c’est :

  • une culture
  • être focus client
  • un travail d’équipe
  • avoir des buts communs
  • prendre des décisions collectivement
  • avoir une attitude positive
  • accepter l’erreur
  • la mise en place d’un apprentissage continu
  • porter une importance à l’excellence qualité
  • l’autonomie des équipes

Et chaque méthode agile est guidée par ces 10 valeurs agiles.

Le manifeste agile

Une méthode agile dans l’univers du logiciel suit aussi un manifeste devenu très populaire : le manifeste agile.

Voici les 4 valeurs essentielles présentées par ce fameux manifeste :

Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils
Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive
La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan

Manifeste agile

Les 12 principes du manifeste agile

Voici les 12 principes tirés des 4 valeurs fondatrices que nous venons de voir qui définissent ce qu’est une méthode agile

  1. Notre plus haute priorité est de satisfaire le client
    en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités
    à grande valeur ajoutée.
  2. Accueillez positivement les changements de besoins,même tard dans le projet. Les processus Agiles
    exploitent le changement pour donner un avantage
    compétitif au client.
  3. Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec des
    cycles de quelques semaines à quelques mois et une
    préférence pour les plus courts.
  4. Les utilisateurs ou leurs représentants et les
    développeurs doivent travailler ensemble quotidiennement
    tout au long du projet.
  5. Réalisez les projets avec des personnes motivées.
    Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont ils
    ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les
    objectifs fixés.
  6. La méthode la plus simple et la plus efficace pour
    transmettre de l’information à l’équipe de développement
    et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face.
  7. Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement.
  8. Les processus Agiles encouragent un rythme de développement
    soutenable. Ensemble, les commanditaires, les développeurs
    et les utilisateurs devraient être capables de maintenir
    indéfiniment un rythme constant.
  9. Une attention continue à l’excellence technique et
    à une bonne conception renforce l’Agilité.
  10. La simplicité – c’est-à-dire l’art de minimiser la
    quantité de travail inutile – est essentielle.
  11. Les meilleures architectures, spécifications et
    conceptions émergent d’équipes autoorganisées.
  12. À intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux moyens
    de devenir plus efficace, puis règle et modifie son
    comportement en conséquence.

A présent, vous connaissez tous les principes et les valeurs à avoir pour réellement mettre en place une méthode agile. Tenter de mettre en place une méthode agile sans respecter ces valeurs est voué à l’échec.

Comment démarrer notre méthode agile scrum ?

En effet, il n’est pas simple de démarrer un projet avec la méthode agile scrum sans la moindre préparation. Il est donc préférable de suivre quelques recommandations comme celles que nous allons vous donner.

Commencer par une phase de préparation

Pour ma part je recommande de préparer une première vision du backlog ; pour cela, n’hésitez pas à aller voir le framing agile qui est un framework de lancement de produit 100% agile.

Ce framework n’est pas facile à mettre en place mais il permet de bien lancer son produit et surtout de la faire réellement en agile. En mélangeant agile et user expérience, il permet de réellement créer le produit attendus par les clients et les utilisateurs.

D’ailleurs, il permettra :

  • d’aligner l’équipe autour de la mission et des objectifs
  • d’avoir une vision du produit que nous désirons réaliser
  • de visualiser les risques et de la roadmap du produit
  • de définir l’organisation et la gouvernance de l’équipe
Canvas du framing agile v2.0 beta – methode agile scrum exemple

Site : Le framing agile

A la fin de votre framing agile, vous aurez définit un premier backlog avec quelques éléments « prêt » à être développés et de nombreux éléments encore non détaillés.

L’équipe aura pris le temps lors du framing agile pour définir le definition of done qui détermine l’ensemble des critères qui validera qu’un item est terminé soit potentiellement publiable en production.

definition of done
Article : definition of done (méthode agile scrum)

Démarrer son premier sprint

Pour rappel, un sprint commence par un sprint planning et se termine par une sprint review ainsi qu’une rétrospective. Le scrum master va aider l’équipe à devenir autonome tout au long des sprints.

Si vous ne connaissez pas bien ce framework scrum, n’hésitez pas à aller voir notre introduction complète qui vous offre tout ce que vous avez à savoir pour bien comprendre cette méthode agile.

Lire l’introduction complète de scrum

Voici un petit schéma simple de la méthode agile scrum :

scrum sprint cérémonies
scrum sprint cérémonies – methode agile scrum exemple

Méthode agile scrum : sprint planning

Lors de cette sprint planning, l’équipe scrum va définir son sprint backlog avec les éléments suivants :

  • l’objectif du sprint
  • les items répondant à l’objectif du sprint
  • le plan de réalisation de ces items (sous-tâches techniques, ordonnancement…)

Voici ce que l’équipe scrum définit ensemble pour notre exemple de blog :

objectif du sprint : « afficher une première version du blog scrum.sg »

items sélectionnés par l’équipe :

  • En tant que visiteur, je souhaite voir la page d’accueil avec les derniers articles du blog
  • ETQ visiteur, je souhaite pouvoir obtenir le flux RSS des articles
  • En tant que visiteur, je souhaite pouvoir lire un article au complet

Pour respecter les exigences du scrum guide, le product owner avait complété les items par :

  • des tests en gherkin pour dire comment les tester
  • la valeur de chacun d’eux
  • l’estimation de chacun d’eux proposée précédemment par l’équipe de dev.

Sachez que tous les items ne doivent pas être nécessairement complet lors de la sprint planning ; cependant, l’équipe et le product owner devront s’engager que ceux-ci seront complet dès lors que l’équipe de développement les prendra en charge.

L’équipe de développement et le product owner se mettent alors d’accord sur le « comment » répondre à ces besoins lors de cette sprint planning. C’est la fameux « plan » attendu lors de la sprint planning. Et en effet, cette partie est souvent sous-estimée.

L’équipe doit parler de la solution

Solution proposée par l’équipe de développement : mettre un wordpress qui répond aux 3 besoins avec l’installation de wordpress et quelques configurations.

Le product owner décide de valider la solution. L’équipe de développement proposera alors au product owner de rajouter des items car ils sont persuadés qu’ils pourront faire beaucoup plus de choses.

D’ailleurs, ils indiquent aussi au product owner, que certains items auront aussi été réalisé grâce à cette solution :

  • en tant qu’auteur, je souhaite pouvoir écrire un article sur le blog
  • en tant qu’auteur, je souhaite que ma partie administration du blog soit sécurisée par un accès login/mot de passe

Comme vous le voyez, selon le « plan » proposé et/ou validé, cela peut remettre tout le sprint backlog en question. Faire un sprint planning, n’est pas juste de choisir les items à faire mais de parler de comment l’équipe de développement va les réaliser. Et c’est là que la méthode agile scrum se distingue : bien organiser son travail sur des petites itérations.

Et si j’ai pris cet exemple, c’est qu’il montre à quel point le « plan » peut changer toute la physiognomy d’un sprint imaginé en amont.

L’équipe doit découper en sous-tâches techniques

Les user-stories n’étant pas techniques, l’équipe de développement découpera chacune des user-stories en sous-tâches techniques.

En tant que visiteur, je souhaite voir la page d'accueil avec les derniers articles du blog

L’équipe de développement définira le découpage technique adapté à la solution choisit sachant que ce sera la première user-story de traitée par l’équipe :

  • installer un environnement de développement
  • mettre en place un environnement de recette
  • installer wordpress
  • configurer wordpress pour « scrum.sg »
  • configurer la page d’accueil pour afficher les derniers articles
  • faire de faux articles pour bien vérifier l’affichage

L’équipe de développement va également définir l’ordre de développement des user-stories (au moins pour les premières).

Méthode agile scrum : la réalisation commence

A la fin de la sprint planning, l’équipe de développement commencera la phase de réalisation.

A chaque fois que le développement d’un item sera réalisé, un (ou des) membre de l’équipe de développement, vérifiera que l’item respecte tous les critères de la definition of done avant de le définir comme « done ».

Attention, ce n’est pas le product owner qui fait cela mais bel et bien l’équipe de développement.

Méthode agile scrum : daily scrum

Chaque matin, l’équipe de développement fera une daily scrum classique. Chaque membre de l’équipe de développement va chacun leur tour dire :

  • ce qu’il a fait depuis la dernière Daily
  • puis ce qu’il pense faire jusqu’à la prochaine Daily
  • lèvera éventuellement une alerte

L’équipe se rappellera que l’objectif de cette cérémonie est de s’harmoniser et non de rentrer dans les détails. Si il y a une alerte, les membres de l’équipe concernés se réunirons après cette daily scrum pour la traiter ensemble.

L’équipe ne devra pas dépasser les 15 minutes dans sa totalité.

Méthode agile scrum : sprint review

Le product owner invite l’équipe de développement et les parties prenantes pour faire la revue du sprint.

Il va rappeler l’objectif du sprint : « afficher une première version du blog scrum.sg ».

L’équipe de développement va alors expliquer tous les items qu’elle a réussi à finaliser et ceux non finalisés du sprint backlog. Elle en profitera pour expliquer les obstacles rencontrés si il y en a et indiquer si l’objectif du sprint a été atteint.

Quand tout cela est fait, l’équipe présentera la première version du blog (objectif atteint) afin d’obtenir du feedback de l’ensemble des participants à cette sprint review. Avec ces feedback, le product owner rajoutera de nouveaux items non détaillés au sein du product backlog.

Tous les participants vont ensemble définir comment avancer sur le produit dès le prochain sprint.

Méthode agile scrum : sprint rétrospective

L’équipe scrum va en fin de sprint review s’isoler pour faire une sprint rétrospective afin de chercher des axes d’amélioration à mettre en place dès le prochain sprint.

Ainsi notre équipe aura défini ces axes d’amélioration suivants :

  • améliorer notre management visuel
  • analyser les plugins wordpress pour ne pas refaire le travail
  • analyser l’aspect sécurité de wordpress

Elle créera des tickets d’amélioration qu’elle ajoutera au prochain sprint backlog lors de la sprint planning. Il est en effet essentiel que l’équipe mette réellement en place les axes d’amélioration définis dès le sprint suivant.

Si aucune amélioration n’est jamais mis en place, l’équipe ne verra plus aucun intérêt de faire cette cérémonie.

Conclusion méthode agile scrum

Pour conclure, j’espère que cet exemple de sprint vous sera d’une grande aide pour mieux comprendre comment se déroule scrum.

D’ailleurs n’hésitez pas à aller voir notre vidéo complète sur scrum réalisée par la Minute Agile :

D’ailleurs vous pouvez regarder la vidéo de La Minute Agile qui explique en vidéo ce qu’est cette méthode agile scrum :

[ Article lu 11 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 644 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.