Lean: les 8 sources de gaspillage

lean - 8 sources de gaspillage
lean - 8 sources de gaspillage

L’amélioration continue, très appréciée en agile, amène à supprimer les 8 sources de gaspillage présentes au sein des entreprises. Et si cette distinction de gaspillages date des années 50, elle semble toujours autant d’actualité.

C’est Taiichi Ono, le fondateur des nouveaux systèmes de production de Toyota (années 50), qui a séparé les gaspillages à traquer puis à supprimer en 7 catégories ; la 8ème catégorie de gaspillage est arrivée plus tardivement.

Muda, muri et mura

Les gaspillages prioritaires que toute entreprise devrait traiter sont les muda. Ces muda sont séparés en deux types de gaspillages aux impacts différents :

  • muri : les excès
  • mura : la variabilité

Si à la base ces gaspillages viennent de l’industrie automobile, nous pouvons voir qu’ils sont présents au sein de l’ensemble des entreprises qui nous entourent.

Les 8 sources de gaspillage

Le transport et les déplacements

Le transport de matériel peut rapidement être un gaspillage d’énergie humaine et de temps. Il est fortement conseillé d’optimiser les transports de l’entreprise surtout si son activité est très liée à ceux-ci.

Le déplacement est également souvent une source de gaspillage. Une réunion d’une heure à 10km voire 200km ? Et si cette réunion n’avait que peu d’utilité ?

Il faut faire attention, ces déplacements peuvent fatiguer les collaborateurs voire les démotiver. Optimiser les déplacements est souvent essentiel pour avoir des équipes motivés, pour la productivité de l’entreprise et la sécurité des individus.

Les mouvements et les gestes

L’importance de l’ergonomie sur le lieu de travail est essentiel et pourtant souvent oublié. Pourquoi ne pas penser aux éléments suivant pour gagner du temps sur ces éléments qui peuvent faire perdre beaucoup de temps :

  • le positionnement de l’imprimante (et un nombre suffisant)
  • le processus d’obtention du matériel
  • un poste de travail efficace
  • des sièges de qualité (souvent cause de maux des individus)
  • salles de réunion suffisante (et facile à gérer)
  • des machines à café proches
  • des espaces de téléphonie isolés

Les entreprises californiennes vont même jusqu’à proposer de nombreux espaces calmes pour permettre aux individus de travailler dans le silence quand cela est nécessaire.

Rendre les mouvements et les gestes plus simples aura aussi des conséquences sur la santé des individus et la productivité de l’entreprise.

Le temps d’attente

L’entreprise doit fluidifier son flux de travail afin de pouvoir optimiser ses temps de production. Cela permettra de :

  • limiter les risques en cas de problèmes
  • éviter les déception de la clientèle
  • proposer des livraisons plus rapides aux clients

D’ailleurs, les temps d’attente sont un des points très travaillés en Kanban (concept de flux tendu également proposé par Taiichi Ono).

Vous pouvez regarder la vidéo de la minute agile sur le sujet :

s'abonner à la minute agile

La surproduction

Certaines entreprises produisent plus que la demande réelle des clients. Si cela n’est pas simple, il est important pour une entreprise d’être capable de produire moins et donc de produire mieux.

La surproduction a un coût non négligeable ce qui impactera le prix et/ou la marge de chaque produit vendu. L’argent perdu dans la surproduction pourrait servir à d’autres investissements importants.

La gestion des stocks

Le stockage est devenu l’un de coûts les plus importants pour un ensemble d’entreprises. Dans toute entreprise qui a le besoin de stock physique, nous considérons que c’est le deuxième coût de l’entreprise après les salaires.

La surproduction que nous avons cité juste avant peut d’ailleurs amener à des stocks coûteux. Il est nécessaire de mieux gérer ses stocks quitte parfois à utiliser des méthodes de marketing pour écouler les invendus.

De plus, un stock mal tenu peut devenir très complexe à gérer. Une logistique de mauvis qualité amènera indirectement à des pertes de temps sur l’ensemble de vie du produit.

Les opérations inutiles

Attention aux processus lourds et longs qui n’apportent pas réellement aux clients. Ces processus peuvent être un vrai surcoût financier pour l’entreprise et une véritable démotivation pour les individus.

Quand les individus doivent suivre des processus qui leurs paraissent inutiles, cela ne fera que baisser leur motivation générale et en conséquence leur productivité.

Les erreurs rencontrées

Si il est impossible d’être parfait, l’entreprise doit apprendre de ses erreurs pour ne plus les refaire. Laisser la possibilité qu’une erreur puisse se reproduire aura de nombreuses conséquences :

  • des clients mécontents
  • des produits mal-fini
  • des surcoûts de correctifs

Les compétences

Il est nécessaire de faire murir les compétences des individus de l’entreprise. Quand les employés grandissent, l’entreprise grandit grâce à eux. Il est impératif de former et de faire évoluer toute personne de l’entreprise afin d’accompagner l’entreprise vers le futur.

Mais la tâche n’est pas des plus simples car il existe aujourd’hui de nombreux centre de formations médiocres. Il faut prendre le temps de bien les choisir et de s’assurer que les formations plaisent aux employés. Cela peut passer par du e-learning, des formations physiques ou des accès a des espaces de partage.

Les employés peuvent aussi grâce aux communautés de pratiques grandir entre eux. C’est de l’investissement temps qui sera toujours gagnant pour l’entreprise elle-même.

Conclusion : les 8 sources de gaspillage

La chasse au gaspillage est très importante au sein des entreprises. Mais attention à bien réfléchir à la suppression de certains gaspillages qui peuvent aussi impacter négativement d’autres domaines cités précédemment.

C’est un véritable travail de fond qui ne se limitera pas qu’à une simple décision ; des analyses concrètes doivent être mises en place.

[ Article lu 1 fois aujourd'hui ]
A propos Judicaël Paquet 526 Articles
  Paquet Judicaël (coach agile et devops sénior) Mes activités en France et en Suisse : - architecte de transformation agile - formations agiles personnalisées - sensibilisations et coaching de manager - audits de maturité agile et de situations - coaching agile (équipes, orga, product owner, scrum master, coach agile) Spécialités : scrum, kanban, management 3.0, agilité à l’échelle, lean startup, méthode agile. [Suisse/France]

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.