Le manifeste agile : 4 valeurs et 12 principes

Ecrit par << Paquet Judicaël >>

Parfois le retour aux bases permet de revenir sur le vif du sujet. Le manifeste agile est devenu une référence dans le monde de l’agilité bien qu’il existe des contestations et des propositions d’évolution.

Cependant, n’oublions jamais que l’agilité n’est pas née avec le manifeste agile mais que le terme était à la base utilisé au niveau organisationnel ; on parlait alors de « agile manufacturing » ou « agile organisationnel ».

Voici un petit article pour se rappeler des origines de l’agilité et de ne pas se tromper sur celles-ci.

Article : L’origine et les bases de l’agile bien avant le manifeste Agile

Le manifeste agile, une vraie référence

Malgré les contestations actuelles et les dérives qui apparaissent (loin d’être inintéressantes), on ne peut que reconnaitre l’influence gigantesque qu’à eu le manifeste agile.

Deux dérivés plus ou moins populaires sont d’ailleurs nés de celui-ci bien qu’on pourrait en citer d’autres.

Articles :

Le manifeste du Software Craftsmanship
Le Manifeste Agile Marketing

Les 4 valeurs du manifeste agile

Voici les 4 valeurs proposées par le manifeste agile :

Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils
Des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive
La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan

Nous reconnaissons la valeur des seconds éléments, mais privilégions les premiers.

La petite phrase explicative est d’ailleurs très importante car certaines personnes avaient tendance à l’omettre dans l’interprétation des valeurs. Elle clarifie clairement les choses.

Ayant déjà fait des articles complets sur ces 4 valeurs du manifeste agile, je vous propose d’aller les lire pour comprendre comment les interpréter.

Articles :

#1 Manifeste Agile : les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils
#2 Manifeste Agile : des logiciels opérationnels plus qu’une documentation exhaustive
#3 Manifeste Agile : la collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle
#4 Manifeste Agile : l’ adaptation au changement plus que le suivi d’un plan

Les 12 principes sous-jacents du manifeste agile

Nous allons à présent voir ces 12 principes très importants dans les projets agiles. Ses principes suivent les 4 valeurs précédentes tout en précisant certaines choses paraissant essentielles pour leurs créateurs.

Satisfaction des clients

Notre plus haute priorité est de satisfaire le client
en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités
à grande valeur ajoutée.

Dans les méthodes agiles, les clients sont au centre des attentions. On fera notre possible pour les faire intervenir au maximum lors des différentes phases de construction du produit (ou offre).

Au pire, on tentera d’avoir de vrais représentants car la présence des clients n’est malheureusement pas toujours possible.

Accepter le changement du besoin

Accueillez positivement les changements de besoins,
même tard dans le projet. Les processus Agiles
exploitent le changement pour donner un avantage
compétitif au client.

Les méthodes agiles permettent dans l’ensemble d’avoir une véritable capacité de gestion d’un scope variable. Le besoin peut changer et on fait le maximum pour être dans les conditions idéales pour changer une partie de scope en cas de besoin.

Le moindre feedback ou changement de contexte peut imposer des changements au sein du scope du produit (offre).

Livraison fréquentes

Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec des
cycles de quelques semaines à quelques mois et une
préférence pour les plus courts.

Le fait de livrer régulièrement des fonctionnalités ou morceaux de fonctionnalités permet de pouvoir obtenir des feedbacks plus réguliers ; ceux-ci permettront de mieux réorienter le produit si besoin.

Travail client-dev

Les utilisateurs ou leurs représentants et les
développeurs doivent travailler ensemble quotidiennement
tout au long du projet.

Pour s’assurer d’avoir un produit (ou offre) plus proche de ce qui est attendu, il est très important que client (ou représentant) et ceux qui développent le produit travaillent de façon collaborative.

Attention, « développeur » signifie ceux qui mettent la solution en place et pas forcément les « programmeurs ». Je sais que cette interprétation est souvent faites d’où ce petit rappel.

Motivation des équipes

Réalisez les projets avec des personnes motivées.
Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont ils
ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les
objectifs fixés.

Les méthodes agiles privilégient le bien être de chaque membre des équipes. En leur offrant un espace de travail plus convivial et en leur faisant confiance, on a plus de chance d’avoir des équipes productives.

Les méthodes agiles sont très axées sur l’humain parfois trop oublié dans des grands groupes qui font des projets à la chaîne.

Le dialogue face à face

La méthode la plus simple et la plus efficace pour
transmettre de l’information à l’équipe de développement
et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face.

On ne le répètera jamais assez mais l’interaction est essentielle pour une meilleure communication. La communication est la clé de la réussite. La meilleure communication est celle du face à face bien meilleure et recommandée que le mail, sms ou autres types de communication.

Opérationnel sinon rien

Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement.

Quand on mesure l’état d’avancement d’un produit ou d’une offre, on ne mesure que ce qui est terminé. Tout ce qui est entamé mais non terminé est considéré comme à 0% d’avancement.

Rythme soutenable

Les processus Agiles encouragent un rythme de développement
soutenable. Ensemble, les commanditaires, les développeurs
et les utilisateurs devraient être capables de maintenir
indéfiniment un rythme constant.

Inutile de travailler jours et nuits pour avancer sur le produit. Les équipes qui font des journées à rallonges ne sont pas plus productives que celles qui travaillent de façon soutenable.

En cas de perturbations possibles qui peuvent faire perdre du temps, on fera le nécessaire pour supprimer celles-ci. Travailler plus longtemps ou plus tard ne sera pas une solution viable.

L’excellence technique

Une attention continue à l’excellence technique et
à une bonne conception renforce l’Agilité.

L’agilité insiste sur la nécessité de mettre de la qualité dans les produits réalisés afin de limiter  aux maximum les risques de bugs et pour assurer une continuité des futurs développements.

La simplicité

La simplicité – c’est-à-dire l’art de minimiser la
quantité de travail inutile – est essentielle.

En agile, on rappelle constamment u’il ne faut développer que le stricte nécessaire. On parle même de  développement KISS : « on ne développe que la demande en cours et rien de plus quite à faire du refactoring plus tard ».

Voici un article sur le sujet si celui-ci vous intéresse : Le principe KISS pour les développeurs

Equipes auto-organisées

Les meilleures architectures, spécifications et
conceptions émergent d’équipes autoorganisées.

On laissera l’équipe s’auto-organiser de façon à ce qu’elle trouve elle même comment être le plus efficace possible. On laissera les choix aux équipes et on ne leurs imposera pas des process parfois inutiles.

Dans les grandes entreprises, on pourra voir pour que les équipes s’alignent autour des solutions qu’elles choisiront ensemble.

Amélioration continue

À intervalles réguliers, l’équipe réfléchit aux moyens
de devenir plus efficace, puis règle et modifie son
comportement en conséquence.

L’amélioration continue est essentiel dans le monde de l’agilité. On considère qu’on peut toujours améliorer sa façon de faire et son organisation.

Conclusion manifeste agile

j’espère que cet article sur le manifeste agile vous aura éclairé sur le manifeste agile et ses concepts. Parfois en première lecture, il arrive qu’on en ait une mauvaise interprétation. J’ai d’ailleurs été moi même dans ce cas, lors de mes débuts dans l’agilité.

J’espère que cet article vous aura offert quelques réponses ou permis de mieux comprendre certaines nuances.

Une pensée sur “Le manifeste agile : 4 valeurs et 12 principes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.