La matrice de compétences

La matrice de compétences est un outil très simple permettant de déterminer l’ensemble des compétences de l’équipe par rapport à un besoin précis. Nous pouvons utiliser cette matrice dans le but de voir si toutes les compétences requises pour un projet sont présentes ou dans l’évolution des compétences des équipes.

Partage de compétences

Il est essentiel dans les équipes, que l’ensemble des membres partagent des compétences avec d’autres membres de l’équipe. Il est souvent très dangereux de n’avoir qu’un membre de l’équipe sur une compétence précise.

Imaginons qu’un membre de votre équipe ait un accident (ce que je ne souhaite évidement pas) et qu’il soit le seul à avoir une des compétences requises pour un projet. En effet, cela serait une véritable catastrophe pour l’entreprise.

Compétences requises

Nous commençons par déterminer les compétences nécessaires pour le projet ainsi que l’attendu pour chacune de ces compétences. Cela se représentera très simplement de cette façon :

matrice de compétences vide
matrice de compétences vide

Voici la légende associée aux points de couleurs :

  • vert : maitrise de la compétence
  • jaune : connaissance junior de la compétence
  • rouge : aucune connaissance de la compétence

Si on en suit le besoin de partage de compétences, il serait obligatoire d’avoir au moins deux cercles dans chacune des cellules de la colonne “attendu” comme ceci :

matrice de compétences
matrice de compétences

Cependant, il est essentiel d’avoir les finances pour s’imposer une telle règle ou mettre en place une montée en compétence des équipes.

Nous allons à présent remplir cette matrice de compétence avec les membres de l’équipe eux-même pour voir si nous avons les compétences requises pour le projet :

matrice de compétences résultats
matrice de compétences résultats

Pas de chance, sur les deux compétences entourées en rouge, notre équipe ne répond pas au besoin de compétence du projet. Cependant on peut voir deux cas très différents.

ReactJs est à priori bien maitrisé par l’un des membres de l’équipe donc on pourrait sans soucis mettre en place un plan de formation interne à l’équipe. Pourquoi ne pas laisser Eric former Edouard sur cette compétence clé ?

Pour RabbitMQ, il faudrait probablement lancer un recrutement car malgré le fait de former un membre de l’équipe, il ne maitrisera pas cette technologie avant quelques temps.

Conclusion

Cette matrice de compétence est très facile à mettre en place car elle est très simple et concrète. Inutile d’aller chercher quelque chose de complexe quand une telle matrice permet d’avoir une vision globale des compétences de l’équipe.

Pourquoi ne pas l’utiliser avant de lancer un projet ?

Laissez une réponse