Le code de la route du Kanban

Voici quelques astuces de management visuels pour le Kanban que je vous propose qui sont basés sur le code de la route du kanban. Cette pratique que je vous propose vient d’une idée originale proposée par Couthaïer Farfra il y a 4 ans qui est lui aussi coach agile.

J’y ai rajouté mes petits panneaux bien qu’il soit fort probable que je ne sois pas le premier à y avoir pensé. N’hésitez pas d’ailleurs à proposer vos idées en commentaire en bas de cette page. Ce blog se veut être un partage de pratiques et cultures.

Zone prioritaire

Afin de notifier vos équipes d’une tâche prioritaire, il peut être utile d’avoir des petits avatars de type “panneau prioritaire” afin de montrer aux membres de l’équipe que la demande est prioritaire par rapport aux autres.

ticket prioritaire
ticket prioritaire

Sens interdit

Afin de ne pas retirer un ticket trop vite car cela peut perturber les membres de l’équipe, on va proposer un avatar “sens interdit” qui permettra de notifier qu’il ne faudra plus gérer le ticket assigné.

Le fait d’enlever le ticket directement peut donner l’impression que le post’it s’est envolé ou qu’il a été enlevé par erreur. D’ailleurs, il est possible que le blocage imposé ne soit que temporaire.

ticket interdit
ticket interdit

Vitesse maximale

Le Kanban n’est pas que la mise en place de simples boards mais propose toute une philosophie bien plus complète comme celle du flux tiré avec stock intermédiaire. Voici un article qui parle de cette façon de travailler.

Article : Comprenons la différence entre le flux poussé et le flux tiré

Pour faire simple, on va limiter le nombre de tickets sur une colonne ou sur une ligne grâce à des panneau de limitation de vitesse. Je vous conseille d’ailleurs de plastifier vos avatars afin de pouvoir écrire et effacer facilement les chiffres de limitation.

panneau vitesse max
panneau vitesse max

vitesse minimale

On pense toujours à limiter le nombre maximale de demande mais sachez qu’il peut être utile aussi de limiter le nombre d’items minimums d’une colonne ou d’une ligne.

Par exemple, si vous décidez de faire des lignes par types d’items (user-stories, tâches techniques, bugs, refactoring…), vous pouvez obliger l’équipe a avoir X items de type refactoring à traiter au minimum. Cela permet d’imposer par exemple un refactoring sur plusieurs mois pour rattraper peu à peu le Legacy (dette technique).

panneau vitesse min
panneau vitesse min

Attention danger

Il est parfois utile de mettre un avatar sur les items pour indiquer qu’il y a un danger (obstacle) rencontré sur ceux-ci. Cela permettra d’en parler le matin si vous faites une Daily Stand-Up (ou une Walking the board).

Articles : Faire une bonne Daily Scrum et Walking the board : une autre Daily Scrum

Voici un exemple du rendu de cet avatar “attention danger” :

panneau attention danger
panneau attention danger

Attention route glissante

Il arrive parfois qu’une tâche soit bloquée dans l’une des colonnes de votre board kanban. On va utiliser un avatar “attention route glissante” avec un petit espace pour écrire la date de démarrage du blocage. C’est un indicateur intéressant dans certains cas.

N’oubliez pas de plastifier ces avatars pour pouvoir écrire et effacer les dates que vous allez mettre dessus.

panneau glissade
panneau glissade

Parking et Hard Shoulder (bande d’arrêt d’urgence)

Sur le Kanban, vous pouvez utiliser vos lignes pour différencier différents types de demandes comme on l’a déjà vu dans un article de ce blog mais également pour sortir les demandes d’un flux classique de production.

Article : Plus loin avec les boards Kanban (ligne par type de demandes)

Nous allons donc pouvoir utiliser les panneaux suivants pour déterminer une ligne de parking et d’hard shoulder.

Parking : la demande passe dans cette ligne quand la demande est bloquée et qu’une action externe à l’équipe est indispensable pour débloquer la situation. Le fait de faire une ligne spécialisée à ce parking permet de se rappeler à quelle étape en était notre demande.

Dès que la situation de la demande est débloquée, la demande repart dans le flux classique.

Hard Shoulder : parfois, il est indispensable de traiter une demande en urgence absolue comme par exemple le plantage complet du site Internet. Comme sur la bande d’arrêt d’urgence sur une autoroute, la demande sur cette ligne sera celle traiter en direct sans exception. A la différence du panneau prioritaire, une demande en hard shoulder est à traiter dès son arrivée alors que le panneau prioritaire rappel que ce sera la prochaine demande à traiter en priorité dès que la tâche en cours sera terminée.

board kanban parking hard shoulder
board kanban parking hard shoulder

Conclusion

Si vous êtes fan du Kanban, j’espère que cet article vous aura offert de nouvelles astuces utiles qui vous permettront d’améliorer encore plus vos boards Kanban.

Linkedin de : Couthaïer Farfra

Laissez une réponse