Comment créer efficacement son centre Agile ?

Créer un centre agile n’est pas une partie de plaisir et nous voyons parfois des groupes de coachs agiles incapables de monter des centre agile au sein des entreprises. Comment cela se fait-il et quels sont les pièges à éviter ?

Bien choisir son premier coach agile

Pour lancer un centre agile, il est fortement conseillé de commencer par bien choisir son coach agile. Il existe de nombreuses spécialités chez les coachs agiles, il vous suffira alors d’en choisir un spécialisé dans la transformation.

Nous retrouvons souvent des coachs agiles spécialisés dans d’autres choses comme la gestion de projet, le craftmanship (certains ne le considèrent pas coach) qui ne seront probablement pas ceux à choisir pour cette délicate tâche de construire un centre agile.

N’hésitez pas d’ailleurs à prendre 2 coachs agiles très potes pour commencer votre centre agile. En général les coachs agiles qui se connaissent savent si ils sont compatibles ou non au niveau du travail.

Et comment grandir ce centre agile ?

Je vous conseille fortement de bien réfléchir à cette question. Je vois des centres agiles qui se construisent par recrutements successifs de coach agile sans réelle cohérence.

Mais en quoi cela est un problème ?

En fait, certains coachs agiles sont incompatibles dans leurs façon de travailler et cela peut avoir de grosses répercussions sur la création du centre agile. Cette incompatibilité parfois mélangée à de l’ego peut même être explosif.

Si les coachs agiles n’arrivent pas à partager une vision commune, le centre agile n’est qu’en fait un ensemble de coachs agiles qui font leurs interventions de façon totalement isolée. Certains qui se connaissent (en vrai ou par réputation) mangent ensemble et d’autres sont totalement isolés et inconnus des autres.

Quels conseils en tirer ?

Il est de loin préférable d’avoir une stratégie de débauchage pour embarquer les coachs agiles choisis par le centre agile lui même que de prendre ceux qu’on arrive à avoir (soit souvent un peu moins cher). Le centre agile a un rôle crucial dans l’organisation des entreprises, il ne faut pas faire des économies financières dessus au risque d’y perdre énormément.

Des coachs agiles allant dans la même direction peuvent transformer votre entreprise et lui redonner une dynamique extraordinaire. Alors autant investir dedans.

Et si on faisait du vrai self-managing ?

C’est évidement l’idéal et cela implique d’ailleurs de laisser les coachs agiles faire eux-même le recrutement des autres coachs agiles qui les rejoindront. En général, ce recrutement “pote” donne souvent de bien meilleurs résultats qu’un recrutement fait par des experts RH ne connaissant pas les subtilités qui se cachent au sein du coaching agile.

Ce ne sera pas forcément moins cher de faire le recrutement en mode “pote” mais vous avez plus de chance d’attirer ces coaches. Nous sommes un réseau de potes et ça a un impact très important dans le recrutement à ne pas négliger.

L’aspect financier à lui seul ne sera pas suffisant car si de nombreux coachs viendront, ils ne s’inscriront pas sur le temps. C’est un pari risqué et qui n’a jamais payé même si à la base, l’idée était d’amener de nombreux coachs pour montrer l’investissement fait dans ce domaine (image politique).

L’auto gestion du centre agile permet également à celui-ci de partir dans la même direction ; il est souvent nécessaire de définir un coach agile qui faciliterait les échanges et la communication entre tous les coachs (souvent le premier arrivé d’ailleurs).

Avoir du temps entre coach

Il est essentiel que les coachs agiles aient du temps pour partager sur la vision, les objectifs voire des pratiques pas toujours connues de tous. Les centres agiles qui ne le font pas ont de nombreuses incohérences de fonctionnement entre les équipes au point d’avoir de gros soucis d’organisation générale.

Le modèle de se réserver une journée par mois pour un rassemblement général des coachs agiles est un format vraiment super. Chaque coach peut partager une nouvelle pratique, une nouvelle idée voire son expérience sur l’un des projets rencontrés.

Agilité en mode transverses

Ce n’est pas évident à mettre en place, mais il est fortement conseillé d’avoir des coachs agiles transverses et pas isolés dans des projets précis. Si une partie du temps des coachs agiles doit être dédié à l’évolution agile générale, ils doivent être au moins deux à participer au sein des projets.

Deux coachs agiles n’ont pas forcément les mêmes conseils et pratiques ; les équipes peuvent avoir différents avis intéressants. Il faut cependant que les coachs agiles ne viennent pas en opposition avec un précédent coach.

Conclusion

Faites confiance à vos coachs agiles qui sauront créer un centre agile de qualité si vous leur laissez le droit de choisir avec qui ils veulent travailler. Stratégiquement très important dans les entreprises qui veulent se transformer, faites attention à avoir une construction du centre agile de qualité afin d’en voir les bénéfices.

Laissez une réponse