Qu’est-ce que le modèle de Kano ?

Le modèle de Kano

Le modèle de Kano a été créé par Noriaki Kano en 1984 avec une approche intéressante de séparer la satisfaction et de la non satisfaction au regard de la présence ou pas de la fonction attendue par le client.

Et en Agile ?

Le modèle de Kano est utilisé par les Product Owner pour les aider à prioriser à ensemble de User-Story. Dans certains projets de grande ampleur, il n’est vraiment pas évident de bien prioriser ses user-story.

Mettons en place le modèle de Kano

Si certaines de vos fonctionnalités sont écrites en plusieurs user-story, rassemblez les par “Epic” pour vous aider dans votre organisation. Le modèle de Kano pourra s’appliquer principalement sur les fonctionnalités. Ne pas faire ce travail en amont vous coûtera du temps et sera un risque d’erreur.

Quand ce premier travail a été réalisé, il faudra séparer chaque fonctionnalité (Epic/User-story) en 3 groupes distincts

  • Fonctionnalités Seuils ou Essentielles
  • Fonctionnalités Linéaires
  • Fonctionnalités Excitantes

Les fonctionnalités Seuils ou Essentielles

Ce premier groupement de user-story et d’Epic est en fait votre MVP (Minimum Viable Product). On met ici toutes les fonctionnalités qui doivent être présente pour que le produit réussisse.

Sur un site ecommerce, il est indispensable de pouvoir payer pour que le client puisse recevoir sa marchandise. On mettra donc cette fonctionnalité comme une fonctionnalité essentielle.

Les fonctionnalités Linéaires

Ce groupe de fonctionnalité va regrouper les fonctionnalités qui ajoutent un vrai plus au produit; sans elles, le produit pourra voir le jour mais il ne sera pas aussi bon aux yeux des utilisateurs.

En gardant comme exemple notre site ecommerce, on pourra par exemple ajouter une option “envoie en 1 jour” au lieu des 3 jours en tant normal. Cela ne sera pas indispensable pour envoyer la marchandise au client mais aujourd’hui les clients seront plus nombreux et satisfaits si il y a des livraisons plus rapide.

Les fonctionnalités Excitantes

Ce groupe de fonctionnalité va permettre de rassembler toutes les fonctionnalités qui vont être adorée par les utilisateurs mais qui n’auront aucun impact en étant absente. Si la fonctionnalité n’existe pas, le client n’aurait pas pensé à l’avoir.

Par exemple dans mon site ecommerce, je vais proposer une option dans le panier qui permet d’ajouter une belle carte de vœux et un bel emballage cadeau dans le colis. Si cette fonctionnalité n’est pas présente, cela ne diminuera pas le nombre d’acheteurs.

Diagramme de Kano

Voici à quoi ressemble le diagramme de Kano qui représente l’idée générale que nous avons utilisé pour le classement de nos user-story.

Diagramme de Kano - modèle de Kano
Diagramme de Kano – modèle de Kano

Si il a la place pour le faire, le Product Owner peut afficher cet énorme diagramme sur un mur (ou le dessiner sur un board) et placer les différentes user-story (ou Epic) sur celui-ci. Cela peut permettre de mieux prioriser les user-story au sein même de chaque groupe.

Atelier possible à plusieurs PO

Sur les très gros projets, il peut être sympa de faire un atelier pour remplir le diagramme de Kano avec tous les Product Owner concerné par le projet. Chaque Product Owner pourra avori des post’it de couleurs différentes pour rendre l’ensemble plus lisible.

Cette méthode à plusieurs peut parfois permettre de bien voir les charges de chaque équipe et si possible de mieux répartir celles-ci si bien sûr cela est possible (chaque contexte est différent).

En général c’est un Scrum Master ou un Coach Agile qui anime cet atelier pour qu’il soit structuré et productif.

Conclusion

Je vous présenterais d’autres méthodes de priorisation dont certaines qui peuvent d’ailleurs compléter cette méthode de plus en plus utiliser.

Comment priorisez-vous vos user-story de votre côté ?

2 Replies to “Qu’est-ce que le modèle de Kano ?”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *